« Les températures sont en baisse ces derniers jours », constate cet ingénu qui n’a pas regardé le dernier clip de Jorja Smith. « C’est parce que tu n’as pas regardé le dernier clip de Jorja Smith », lui répond ingénieusement une quelconque personne brillante. Soyez dans le bon camp et regardez la fenêtre de votre navigateur web plutôt que celle de votre piaule.

You see my thick thighs
Lost when you look into my brown eyes
See, my little waist can make you switch sides
You never know the devil in the disguise

 Jorja Smith, déjà star de l’été 2018 avec son premier album intitulé Lost & Found, sort avec « Be Honnest » son premier morceau de l’année. Ici, la Londonienne est bien moins scolaire qu’à ses débuts, et s’essaie à l’une des tendances en vogue en Angleterre, celle de l’Afrobeat « 2.0 » que pratique entre autres, son invité du jour, Burna Boy. Une réussite de plus à mettre au compteur du chanteur nigérian, lui qui n’a de cesse de collaborer avec des artistes anglais (Mahalia, Dave…) et de leur offrir des hits sur-mesure.  Vêtu d’un clip tant sexy qu’élégant, la deuxième production de ce duo (la première se trouvant sur l’excellent album African Giant de Burna Boy) change les nuages en soleil, et les dépressions en insolations. Qu’il fait chaud !

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.