Découvre la tracklist du premier album « Jok’Rambo » de Jok’air !

Le mois prochain Jok’air va se venger comme Rambo :

Annoncé depuis quelques temps déjà, le premier album de Jok’air fait partie des sorties les plus attendues de 2018. Plus tôt dans la semaine, l’artiste a dévoilé un long texte sur Instagram (voir plus bas) qui prend tout son sens quand on connait le nom du projet. C’est à dire « Jok’Rambo ».

En effet dans ce texte il évoque sa bénédiction par les rois de son village maternel, son parcours dans la musique pour qui il a dédié sa vie, son long combat pour en arriver là, . Après 3 projets, il est enfin prêt à passer aux choses sérieuses et venir se venger comme Rambo…

Et pour cela, il ne s’est pas armé de son couteau ni d’un lance roquettes mais d’une tracklist de 17 titres avec pour invités Chich, Lili Poe, Madame Monsieur, Pepside, Zayna et R.O.C Gang. Quoi qu’il en soit, sans surprise cela promet un premier album varié avec sûrement de gros bangers et de gros hits en devenir, comme « Mon survet » et « Cambrure » (clip malheureusement supprimé) les deux premiers extraits le démontrent déjà.

Jok’air a frappé fort en solo dès le début avec 3 opus de qualité, si le niveau est encore un cran au dessus, on pourrait détenir l’un des meilleurs projets de cette année, d’autant plus qu’il annonce qu’il a pris des cours de chant pour se perfectionner, qu’il y a mis toutes ses tripes et que le début de sa carrière commence véritablement maintenant ! La date de sortie a été indiquée au 13 avril sur les sites de ventes en ligne, Jok’air a démenti la date, à suivre… Maj : L’album sortira finalement le 25 mai, la cover réalisée par David Delaplace (Le Visage Du Rap) vient d’être dévoilée et la tracklist confirmée !

Jok’Rambo Tracklist :

01. Alléluia (feat. Chich)
02. Jok’rambo
03. Mon survet
04. Maintenant
05. Aquarium
06. Kenan & kel
07. Daddy (feat. Lili Poe & Madame Monsieur)
08. La voix du bloc
09. Davidson
10. Ton pied mon pied
11. Téléphone
12. Numéro (feat. Pepside & Zayna)
13. Cambrure
14. Le club brûle (feat. Chich & R.O.C Gang)
15. Hallal ou casher
16. Tsn
17. Au secours

 

Jok’air :

J’ai reçu la bénédiction des Rois de mon village maternel, Assié koumassi village Agni descendant des Ashanti. A mes yeux, ça vaut plus que la légion d’honneur de Mr Macron.

J’ai dédié ma vie à la musique. La musique noire, la musique negre. Tout le monde le sait autour de moi, je n’ai jamais eu de plan B. J’ai toujours crié haut et fort que je m’en sortirai via la clé de sol et j’y travail toujours. Le negro est né en France, mais le negro vient d’Afrique. C’est pas tout les jours facile. Surtout quand tu grandi dans une cité. C’est pas le ghetto d’Adjamé (quartier d’Abidjan) mais les fréquentations peuvent parfois être pire, loin des voyous de studio ou des fils à papa du hip hop. D’ailleurs si vous croisez le mien, dites lui que ses enfants grandissent et qu’ils rendent heureuse leur maman. Si vous saviez ce que les artistes comme moi endurent en off…

J’ai dû me battre, dans tout les sens du terme. La jalousie dans le ghetto c’est réel poto. Mes Big Daddy, l’amour que vous me donnez me permet d’être plus fort. J’ai des proches formels qui ont toujours été là pour moi, des frères, des guerriers, des amours.

L’année dernière j’ai eu la chance de collaborer avec de nombreux artistes talentueux qui m’ont permis d’apprendre plus sur moi. Merci à eux. J’ai toujours fait la musique avec dévotion. J’aime trop cet art pour passer par les raccourcis usés par des semelles opportunistes. L’amour est tellement intense que je ne vous baiserai pas. J’ai sorti 3 projets (Big Daddy Jok, Je suis big daddy et Jok Pololo) qui m’ont permis d’expérimenter et régler le tir avant que la guerre ne soit déclarée. J’arrive me venger comme Rambo, La Dictature negro.

J’ai donc pris des cours de chant entre mes parties de jambes en l’air pour me perfectionner. J’ai pas fini d’apprendre. Si j’y vais fort c’est pour nous. J’ai taffé l’album comme jamain. Je veux qu’il t’accompagne toute ta vie. J’aimerai que la terre entière l’écoute tellement j’en suis fièr. J’y ai mis du temps, de la sueur et du sang, au vrai sens du terme. Merci pour la force car sans vous je rapperai devant un des murs de la cité comme un fou.
Je vous aime fort.

On va tout niquer. Ma carrière commence maintenant.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.