Pone sort son album « Kate & Me » composé, réalisé et mixé uniquement avec les yeux !

Il y a des histoires qui sont autant émouvantes que motivantes et qui force le respect, c’est le cas pour celle de Pone, plus connu comme étant un des fondateurs du groupe marseillais Fonky Family. Atteint de la maladie de Charcot, il continue de faire vivre sa musique en composant avec les yeux. Grandement inspiré par la talentueuse artiste pop britannique Kate Bush, il sort aujourd’hui son premier et même premier album au monde composé, réalisé et mixé entièrement avec les yeux « Kate & Me ».

On y retrouve 11 instrus, dont « Not Tonight » un petit clin d’oeil au classique « Tonight » de la FF qu’il avait composé à l’époque sur l’album « Art de rue », mais aussi la collaboration du pianiste Sébastien Damiani. Pour le reste c’est lui qui en parle le mieux et le pouvoir de la musique fera le reste ! Pone aura marqué l’histoire du rap français et vient d’ajouter un nouveau chapitre à sa vie en tant qu’artiste émérite qui n’a rien lâché pour sa passion malgré sa maladie, et ce jusqu’à livrer cet album…

Texte de Pone pour présenter le projet :

Je m’appelle Pone et je suis un des fondateurs du groupe “Fonky Family“. J’y ai exercé la fonction de producteur / compositeur pendant plus de 10 ans. J’ai également produit pour de nombreux artistes, principalement dans le rap : 113, Rohff, Diam’s, le rat Luciano, Don Choa …

Paralysé par la maladie de Charcot depuis 2015, j’ai repris la musique en janvier 2019.
Je pratique la production musicale depuis bientôt 30 ans mais privé de mes mains et du reste, il fallait tout réapprendre, avec les yeux.
Je me suis d’abord établi dans une zone de confort en écoutant et samplant des artistes que j’aime. J’avais un long chemin d’apprentissage technique et artistique que voulais faire en compagnie de grands artistes.
J’ai donc commencé par Kate Bush, pour qui j’avais déjà une profonde admiration. Je dois dire qu’en redécouvrant sa discographie j’ai pu mesurer l’am- pleur de son œuvre, tout simplement indescriptible.

C’est pour moi la plus grande artiste de ces 40 dernières années.
Je voulais faire quelque chose, un album ou peu importe, mais je voulais que ce soit cohérent, avec un axe. Vu que j’avais une trentaine de prods avec des samples de Kate Bush, l’idée a commencé à germer.
Lorsque qu’en plus j’ai appris que c’était la première artiste à avoir utilisé des techniques de sampling dans sa production, ce projet est devenu une évidence.
J’ai également décidé de mixer cet album, ce qui est assez nouveau pour moi. Mais ayant appris auprès des meilleurs, je me suis lancé.
Je dois dire que j’ai pris énormément de plaisir à faire tout ça, et pour une fois, je suis assez content du résultat.
Ce plaisir de conception a toujours représenté l’immense majorité de la satis- faction des projets auxquels j’ai participé. Je me fous de ce que pensent les gens, que ça vende ou pas. Bon bien sûr que ça fait plaisir si on me dit qu’on a kiffé ci ou ça, mais c’est pas ma nourriture, dans la seconde j’ai zappé.

Aujourd’hui j’ai une deuxième motivation tout aussi importante, celle de montrer aux gens en grande difficulté physique comme moi que tout est possible. C’est un immense privilège de pouvoir donner un peu d’espoir là où il n’y en a plus. J’aurais tant eu besoin de ça quand j’étais dans l’ouragan de la SLA.

Il s’agit probablement du premier album de l’histoire à être composé, réalisé et mixé uniquement avec les yeux.

Bonne écoute.
Pone.

 

 

 

 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.