Quelle joie de découvrir jour après jour le nouveau line-up du festival des Ardentes ! Alors que l’année 2019 marquait la dernière du festival liégeois sur le très beau site du parc Astrid, les programmateurs n’accusent aucunement le coup et projettent une 15ème édition à Rocourt qui s’annonce déjà mémorable ! Du 9 au 12 juillet 2020, les Ardentes égayeront sans nul doute votre été.

L’année dernière déjà, un bon nombre de rappeurs américains étaient venus étoffer le line-up des Ardentes. Même si, pour certains d’entre eux, les performances frôlaient l’insipide (Ski Mask the Slump God), même si certains ne sont tout simplement pas venus (Lil Uzi Vert, Young Thug), le bilan des cainris en 2019 est largement assez positif pour refaire confiance au pays d’Oncle Sam en 2020. Ainsi, un bon mélange de poids lourds confirmés tels que Meek Mill, Rae Sremmurd ou Tyga, de newcommers extrêmement prometteurs tels que Young M.A, Dababy et Scheck Wes et de véritables légendes à l’instar de Gucci Mane ou, dans une moindre mesure, Migos, fouleront le sol du plat pays pour notre plus grand bonheur.

Côté rap français, on est, comme d’habitude, extrêmement bien servis. Même si l’absence de Badnaiy et surtout de Makala nous chagrine (on espère qu’un programmateur lira ces quelques lignes !), il en va sans dire que le line-up francophone ressemble à un sans faute. Pas besoin de littérature dans ces cas-là : PNL, SCH, Lefa, 13 Block, Guizmo, Davodka, Tsew the Kid,Lala &ce, Seth Gueko, Tengo John, Luidji, Leto et plein d’autres encore… Sans oublier Aya Nakamura, Ninho, PLK et VALD qui deviennent des incontournables des Ardentes depuis quelques années. Prenez vos places, sérieux.

Les Ardentes, c’est beaucoup de rap, mais c’est beaucoup plus aussi ! L’ouverture vers les sensations internationales est appréciable et provoque toujours des interactions étonnantes et réjouissantes entre l’artiste et son public. Cela sera donc un grand plaisir de voir Burna Boy, véritable super-héros de l’été 2019, ainsi que Bad Bunny, superstar n°1 d’Amérique Latine à Liège en juillet. Et quant à la présence de Kali Uchis, la Colombienne la plus fascinante de l’histoire (no disrespect to Shakira et Tata), elle nous comble tous de bonheur, bien évidemment. Tous à Rocourt entre le 9 et le 12 juillet 2020.

Découvrez le line-up (qui n’est pas encore définitif) en cliquant ici.

 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.