Médine ciblé par une tentative de meurtre…. (Actu)

Il y a un mois, les français apprenaient l’existence d’un groupuscule d’extrême droite le A.F.O. (action des forces opératoires) dirigé par un ancien policier, lors du démantèlement de cette cellule. A la suite de perquisitions, les forces de l’ordre ont récupéré un vrai arsenal avec pas moins de 36 armes et de quoi fabriquer des explosifs, lors d’interrogatoires et après un regroupement des informations, ils se sont rendus compte que le groupe comptait passer à la vitesse supérieure en prenant pour cible deux personnalités : la première est Djamel Beghal, déchu de sa nationalité française suite à son activisme terroriste et la seconde n’est autre que le rappeur du Havre Médine….

Pourquoi une cible comme Médine ?

La réponse est assez simple, suite à la polémique sur sa présence au Bataclan, le rappeur de Din Records s’est retrouvé bien malgré lui en porte-étendard soit disant de l’islam radical, à cause de paroles sorties de leur contexte, de sa barbe et de sa religion tout simplement. Alors qu’il aurait suffit à toute personne normalement dotée d’un cerveau d’aller écouter les chansons dont sont issues les paroles soi-disant extrémistes pour se rendre compte de l’aberration des accusations ou alors de lire notre chronique « Médine, l’arme de paix (oui de paix) » mais encore faut-il savoir lire ce qui stipule d’être allé à l’école et d’avoir un sens critique ce qui n’est certainement pas le cas quand on en vient à vouloir tuer un rappeur pour une cause comme celle-là, ces jeunes gens ont préféré suivre ce que leur haine les incitait à faire sans à aucun moment réfléchir…. A l’annonce de cette nouvelle qui aurait pu être bien plus funeste, Médine a préféré utiliser l’humour dans sa déclaration !

Un combat pour la liberté d’expression

Alors qu’à la base ce n’était qu’une petite polémique, cette affaire de concerts a pris des proportions incroyables et est devenu un terrain de combats pour la liberté d’expression. On ne doit pas se laisser dicter notre vie par des obscurantistes religieux comme Daesh, tout le monde est unanime là dessus mais nous ne devons pas nous laisser dicter la programmation de concert par l’extrême droite et le message de Médine est on ne peut plus clair là dessus : « Désormais notre question est la suivante : allons-nous laisser l’extrême droite dicter la programmation de nos salles de concerts voire plus généralement limiter notre liberté d’expression ?  » . Ce qui à la base n’était que de la récupération politique, par une certaine Marine Le Pen entre autres, a pris des proportions dramatiques qui auraient pu aller jusqu’au meurtre, heureusement Médine va bien et on espère de tout coeur qu’il pourra performer au Bataclan pour ses 2 concerts ! Et juste pour le plaisir on vous remet le clip de Bataclan.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.