Les sorties rap US du 27 mars : Comethazine, PartyNextDoor, Joyner Lucas, Skepta,…

Restez chez vous à écouter du rap et le dernier album de The Weeknd.

Après sa série de projets « Bawskee » qui sont sortis entre 2017 et 2019, Comethazine sort son quatrième album « Pandemic » totalement dans l’air du temps. Sans aucun invité comme souvent, le rappeur de Saint-Louis nous livre ce qu’il sait faire de mieux, des morceaux d’1m30, 2 minutes où il est question de drogues, de femmes, de lifestyle… Le seul bémol que je peux mettre à ce projet, c’est qu’il est beaucoup trop court, seulement 20 minutes. Alors qu’on commence à bien rentrer dans son univers, on se voit stopper et ça laisse un petit sentiment de frustrations… Si vous ne le connaissez pas, c’est la bonne occasion et si vous étiez déjà fan, cet album va confirmer le bien que vous pensiez de cet artiste.

Le Canada regorge de talents, parmi eux PartyNextDoor que nous n’avions plus entendu sur un projet complet depuis 2017. Une absence pendant laquelle il a peaufiné son nouveau bijou « PartyMobile » qui est pour lui aussi son quatrième album studio. Clairement un projet qui m’a touché et que j’ai hâte de pouvoir me remettre le plus rapidement possible tellement l’univers dans lequel nous fait naviguer cet artiste de Toronto m’a parlé. Des invités triés sur le volet : Rihanna, Drake par 2 fois et Bad Bunny pour ce qui s’annonce pour être un nouveau succès commercial après « PartyNextDoor 3 » certifié disque d’or pour ce jeune homme de 27 ans. Deux morceaux m’ont plu plus que les autres : « Eye On It » & son duo avec Riri « Believe It ».

Quand on est invité sur un album d’Eminem, c’est qu’on a été validé et donc qu’on a du talent et ça pour en avoir, Joyner Lucas en a à la pelle comme il l’avait prouvé sur « Lucky You » issu de « Kamikaze » le dixième album de Marshall Mathers. Âgé de 32 ans, il envoie son tout premier album « ADHD », mon coup de coeur de la semaine. Un pur délice de rap pendant près d’une heure aux côtés de Logic, Young Thug, Timbaland, Chris Brown, Fabolous & King OSF. Ce projet qu’il décrit comme une expérience sociale avec des interludes de Chris Turner & Kévin Hart ainsi que des passages d’entretien (fictif) entre lui et un médecin pour vérifier son niveau intellectuel ainsi qu’expliquer son comportement violent. Jetez-vous dans cet album à pieds joints, vous me remercierez plus tard.

Vous connaissez notre amour pour le rap anglais, alors à la découverte du projet commun de SkeptaChipYoung Adz (je vous avoue que je ne connaissais pas le dernier nommé) intitulé « Insomnia » j’ai eu un immense sourire de satisfaction alors même que je n’avais pas commencé à l’écouter. 12 pistes pour 35 minutes de sons, ça s’écoute assez vite, ça passe bien. Au vu du titre j’ai hâte de l’écouter en condition pendant mes longues nuits de glande de confiné attendant désespérément le retour du foot. Des artistes faisant partis du gratin du rap britannique, ça ne se refuse pas.

Bonus :

Signé chez Dreamville, Ari Lennox est une chanteuse de talent qui vient de sortir un petit EP « Shea Butter Baby« .

Plus de 20 ans de carrière et toujours cette même envie de mic pour Jeezy qui nous envoie lui aussi un EP « Twenty/20 Pyrex Vision«  en attendant la suite après son album « TM104 : The Legend of the Snowman ».

Un petit album d’instrumental de Knxwledge, ça s’appelle « 1988«  parfait pour se reposer ou s’entraîner à rapper.

Slim Thug vient d’Houston, a une carrière longue comme mon bras (qui sont particulièrement développés chez moi) et continue d’étoffer sa discographie avec « Thug Life« .

Elle aussi présente sur l’album « Kamikaze » d’Eminem comme Joyner Lucas, Jessie Reyez l’a cette fois invité sur le sien « Before Love Came To Kill Us« , 6lack est également présent.

En pleine explosion aux Etats-Unis et signé par Yo Gotti, 42 Dugg envoie une nouvelle mixtape « Young & Turnt 2«  avec en guest : Lil Baby, Babyface Ray et son mentor par 2 fois. A découvrir.

Nef the Pharaoh sort toujours des petits projets sympas et c’est encore une fois le cas avec « Changszn«  8 titres avec pas mal d’invités.

Plus tôt dans la semaine, Childish Gambino a libéré son quatrième album « 3.15.20 » et ça tue.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.