Les sorties rap US du 24 mai : YG, $uicideboy$ & Travis Barker, Moneybagg Yo, Beast Coast,…

Après une très grosse semaine de sortie il y a 7 jours avec notamment DJ Khaled, Tyler The Creator et le Wu-Tang Clan, ce vendredi nous offre encore beaucoup de projets de qualité dont un plus particulièrement attendu…

On attaque donc tout de suite avec le 5e album « 4REAL 4REAL » de YG. Si ses trois premiers avaient été unanimement salués par la critique, le dernier en date « Stay Dangerous » avait déçu beaucoup de fans et n’a pas reçu le même succès d’estime et commercial que les premiers. C’est donc un projet important pour la carrière du rappeur de Compton, qui sort dans un contexte particulier car son « frère » Nipsey Hussle a été abattu il y a moins de 2 mois…. Il y a d’ailleurs un morceau hommage pour son compère intitulé « My Last Words », pour le reste on retrouve beaucoup de featurings sur les 14 titres dont G-Eazy, Kamaiyah, Meek Mill, Tyga, Ty Dolla $ign, Valee,… On apprécie le côté toujours aussi engagé du membre des Bloods et après quelques écoutes, on sent un album beaucoup plus équilibré que le précédent. La sortie majeure de cette semaine, allez au moins y piocher quelques sons.

Attention, l’EP dont nous allons parler maintenant « Live Fast Die Whenever » ne s’adresse pas à n’importe quel public. En effet l’alliance $uicideboy$ & Travis Barker est très spéciale, les prods de Travis n’ont rien à voir là dedans bien que le producteur ,qui a déjà travaillé notamment avec Lil Wayne & XXX, possède son propre univers, il reste proche du rap, mais ce sont bien les 2 cousins qui forment le groupe $uicideboy$ qui ne sont pas à mettre dans toutes les oreilles. Très influencés par le punk rock (un style qu’ils ont d’ailleurs fait avant de se lancer dans le rap), ils hurlent littéralement sur les instrus. Après leur série d’EP « Kill Yourself » et leur, très bon, premier album « I Want To Die In New-Orleans« , voici donc une nouvelle pierre à leur édifice et une preuve supplémentaire que le rap peut aujourd’hui se marier avec tous les styles de musique. Je n’ai personnellement pas été totalement convaincu par leur projet et je vous conseille plutôt leur album si vous voulez vous faire une idée de ce groupe, mais il en faut pour tous les goûts.

Proche de NBA Youngboy avec qui il a sorti une mixtape commune ainsi que de Yo Gotti, ils sont tous les deux originaires de Memphis, Moneybagg Yo avait fait beaucoup de bruit avec la sortie de sa mixtape « Federal 3X » en 2017 suivi de son premier album « Reset » l’année suivante. On le retrouve cette année pour le deuxième avec « 43VA Heartless » un projet à la cover saisissante où l’on voit le jeune rappeur subir une opération à coeur ouvert. Une image en adéquation avec les textes car il se livre beaucoup plus que par le passé, on le sent plus mature, s’interrogeant sur ce qui l’entoure, la vie de quartier sans bien sûr oublier la petite touche d’egotrip. Plusieurs invités : Gunna, City Girls, Offset, Lil Durk, Blac Youngsta & Kevin Gates pour une des belles surprises de la semaine. Si vous ne connaissez pas l’artiste, on vous invite à aller le découvrir avec ce projet.

Avant de conclure par une touche féminine, on passe à un super-groupe dont le nom ne doit pas vous évoquer grand chose : le Beast Coast. Mais si je vous dis que c’est une alliance entre le groupe Pro Era de Joey Bada$$, les Flatbush Zombies et The Underachievers, là tout de suite j’ai toute votre attention. Le projet 13 titres « Escape from New-York » est un vrai bijou et on espère qu’il en appellera d’autres. Le titre de l’album est un hommage au film de science fiction du même nom où l’île de Manhattan a été transformée en prison de sécurité maximale… Des prods de qualité, des rappeurs de talent, il n’en faut pas beaucoup plus pour qu’on réécoute le projet plusieurs fois.

Originaire de Djibouti, Shay Lia est une chanteuse française basée aujourd’hui au Canada, révélée pour beaucoup par sa présence sur l’album de Kaytranada, la jeune femme nous sort en ce jour son premier EP « Dangerous » avec la présence de Kaytranada, BadBadNotGood, Buddy et Kojey Radical. Une première carte de visite très réussie grâce à un timbre de voix d’une pureté touchante et des invités parfaitement sélectionnés. Une vraie fierté de voir cette française être écoutée aux 4 coins du monde et performer dans des festivals tel que Coachella !

Bonus 1 :

Bonus 2 :

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.