Les sorties rap US du 13 mars : Lil Uzi Vert, Rich The Kid, Blueface, Don Toliver,…

Après 2 ans et demi d’absence, Lil Uzi Vert est revenu la semaine dernière avec l’album « Eternal Atake » qui a reçu de très bons retours, les fans se sont dit qu’ils allaient devoir attendre 2022 pour réentendre le prince de Philadelphie sur un long format, que nenni, le revoilà avec « LUV Vs. The World 2 » 4 ans après le premier volume. Contrairement à l’album de la semaine précédente, Uzi s’est entouré de beaucoup de rappeurs parmi lesquels : Chief Keef, 21 Savage, Gunna, Future, Young Thug, Lil Durk , Young Nudy, NAV,… Le point commun entre les 2, c’est clairement la qualité, après une semaine à écouter le projet tous les jours, il nous emmène de nouveau dans son univers quelques peu oniriques, rempli de mélodie et d’adlibs en tout genre. Composé majoritairement de morceaux déjà teasés ou qui avaient partiellement ou totalement fuité, on les découvre ou redécouvre dans des conditions optimales avec grand plaisir. Nous avons désormais 32 titres à déguster et à re-déguster pendant de longs mois.

Rich The Kid est un rappeur qui, selon moi, ne présente que peu d’intérêt à écouter sur des sons solos, néanmoins ses projets sont toujours de bonne facture grâce à un casting XXL, en effet pour la réalisation de son troisième album solo « Boss Man »  qui arrive un an après « The World Is Yours 2 » , l’artiste d’Atlanta a fait appel à Lil Baby, DaBaby, Nicki Minaj, Post Malone, Lil Tjay, YoungBoy Never Broke Again par 2 fois & Quavo. Le projet est assez inégal mais on y retrouve quelques fulgurances notamment sur « Sick » où DaBaby est en feu ou sur « Not Sorry » où l’alchimie avec Nicki est très intéressante.
Je vous conseille d’aller y jeter une oreille et de faire vous mêmes votre propre tri ! Si vous êtes fan de trap bête et méchante, vous risquez d’être totalement sous le charme de ce projet.

Symbole de l’ascension fulgurante de certains rappeurs grâce à un internet, Blueface a sorti son premier morceau il y a moins de 3 ans et fait déjà partie des poids lourds du rap actuel. Après 3 mixtapes dont la dernière « Dirt Bag » date de cet été, le rappeur californien passe le pas en sortant un premier album « Find the Beat » . Je vous avoue ne pas être très sensible à la musique de Famous Cryp que je trouve brouillonne par moment mais je vais essayer d’être assez neutre. En dehors de la cover absolument immonde, je trouve que le projet ne comprend aucun risque, plus de la moitié des titres contiennent des featurings avec des gros noms de l’industrie musicale et il a simplement appliqué la recette qui lui a permis d’exploser avec le titre « Bleed It » , des textes crus parlant des gangs et de la vie de rue, on apprend que peu de choses sur lui-même… L’album est correct car il n’est pas mauvais rappeur et les invités et producteurs font le taf mais je vous avoue que ce projet ne fera pas partie des albums sur lesquels je compte revenir, avis aux amateurs.

Véritable révélation de la fin d’année 2019 grâce notamment à sa performance sur le projet « Jackboys » du label de Travis Scott, rappeur/chanteur découvert par beaucoup sur l’album de son mentor « Astroworld« , « Heaven or Hell » le premier album solo de Don Toliver  faisait partie des projets les plus attendus de ce début d’année. Annoncé comme le meilleur album pour débuter la nouvelle décennie, l’artiste du Texas a choisi un format assez court (choix intelligent) avec 12 titres et malgré tout pas mal d’invités : Travis Scott, Kaash Paige, Offset, Quavo & Sheck Wes. Si vous ne connaissez pas encore Don Toliver, foncez les yeux fermés, c’est à la fois doux et cru, sensuel et brutal dans les paroles. Je ne pense pas me mouiller beaucoup en disant qu’il sera un des grands artistes du rap américain de demain ! Pour entraîner dans son univers, je vous conseille le morceau « No Idea » qui a déjà pas mal tourné notamment sur « TikTok » avec une danse devenue virale.

Bonus :

Toujours aussi productif, talentueux et amateur des projets communs, Curren$y s’est allié à Fendi P pour livrer l’EP « Smokin’ Potnas » que je recommande.

Un peu de poésie avec Chika qui sort son premier projet « Industry Games«  , un titre à l’opposé de ses convictions pour cette artiste qui tient absolument à rester en indé ! Une belle trouvaille que je vous conseille.

Pour fêter ses 22 ans, Jack Harlow envoie son nouvel EP « Sweet Action« , actuellement en pleine expansion, l’univers du jeune homme originaire du Kentucky parlera à bon nombre d’entre vous.

Plus tôt dans la semaine, Jay Worthy a sorti l’excellent EP « Two4one«  avec notamment la participation de G Perico, Boogie, Harry Fraud, Kamayiah ou encore The Alchemist.

3 ans d’absence pour Ransom qui revient avec un projet 4 titres « Directors Cut » terriblement efficace qui m’a donné envie de me replonger dans ses anciens projets.

Le très bon EP « ShadIsDope » sorti en 2017 n’avait pas de suite depuis, c’est chose faite avec « ShaqIsDope 1.5«  du rappeur canadien ShaqIsDope, à écouter.

Après son projet commun avec TM88 « 88 Birdz » suivi de la très bonne mixtape « The Streez Need Me 2 », Doe Boy vient vous donner une leçon de trap aux côtés de Dj Esco (DJ de Future) sur « 56 Birdz« .

Pour finir, voici un artiste vraiment particulier : Krizz Kaliko et son EP « Eternal« .

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.