Les clips rap français du 3 juillet : Booba, Kaaris, Sofiane, Koba LaD,…

On a décidé que désormais, on vous partagera une quinzaine de clips pour éviter de faire un catalogue trop long. Il y aura forcément des déçus mais on va essayer de vous sélectionner les meilleurs clips dans des styles différents !

On attaque dans le 91 avec l’empereur de la crasserie : Alkpote qui a envoyé l’EP surprise « Vie Rapide » cette nuit. Un court projet de 7 titres avec pour seuls invités les deux frères : Luv Resval & Savage Toddy. Pour fêter ça il nous envoie le double clip « Vieillasse / Noix de Saint-Jacques » produit par Dolor et réalisé par Oltouch à Dubaï avec pour invité de marque : Lacrim, peut-être un feat en approche ? Pour ce qui est son 13e projet solo, Alk nous régale encore une fois de punchlines salaces en tout genre, redoublant encore une fois d’imagination pour notre plus grand plaisir.

Avec « Mon Dieu »Zed Yun Pavarotti passe encore un level et nous montre que si la mélodie et le chant sont des domaines qu’il maîtrise, il peut très bien poser un vrai couplet de rap. Entouré de Osha & S2keyz à la prod et Fred de Pontcharra & lui-même à la réalisation, le rappeur de Saint-Etienne nous livre encore une fois une performance artistique qui frôle la perfection. En parallèle à ce clip, il nous annonce la sortie de son premier album « Beauseigne » pour le 25 septembre, un projet qui sera accompagné d’une tournée aussi bien en France, qu’au Luxembourg et en Belgique. Après deux mixtapes qui lui ont permis de se faire un nom, il se pourrait bien que cet album soit un des meilleurs projets de la rentrée !

Un an déjà que Kaaris n’avait pas sorti de clip sur sa chaîne YouTube. Une attente interminable pour les fans du rappeur mais au vu de la qualité de « Goulag » produit par Boumidjal X & HOLOMOBB et réalisé par Black Anouar, aucun doute qu’ils lui pardonneront. Un titre purement rap où le rappeur de Sevran massacre la prod et nous livre grosse phase sur grosse phase. Malgré les piques de Booba qui relance ses envies de combattre dans l’octogone, le rappeur du 93 se concentre sur la musique et il a bien raison. On espère que son prochain projet comportera beaucoup d’autres bangers dans ce genre parce qu’on se régale à les écouter !

Quand j’ai vu l’annonce du clip COR feat Sofiane, je m’attendais à un freestyle sauvage comme à l’époque des #JeSuisPasséChezSo mais les deux rappeurs ont décidé de nous livrer un morceau ensoleillé et je vous avoue avoir été surpris de la performance du rappeur d’Aulnay sous Bois qui nous avait plutôt habitué à des morceaux très streets mais qui s’en sort très bien. Après avoir marqué une petite pause en 2019 malgré quelques morceaux et featurings, Sofiane se fait de plus en plus présent avec en une semaine son feat avec HMZ & Heuss L’enfoiré puis ZeGuerre et enfin « Pas Net » . Du côté de COR, on espère entendre un projet à la rentrée et on est curieux de voir ce qu’il compte nous servir !

La combinaison YLNaps fonctionne à chaque fois. Avec « J’me Casse » produit par Gas Prod et réalisé par Le K, Marouane Bouhou & Medy Smati, les deux rappeurs marseillais sortent un des hymnes de cet été 2020. Ca respire la joie de vivre, c’est entêtant, c’est efficace et validé. On apprend également que ce morceau est le premier extrait du futur album d’YL qui n’aura pas perdu de temps après la sortie pendant le confinement de la mixtape « Vaillants » , Naps a lui été certifié disque d’or avec son quatrième album « Carré VIP » et on lui souhaite d’aller chercher la certification suivante !

Après avoir fait parler de lui pour de mauvaises raisons, Koba LaD s’est excusé et se concentre uniquement sur sa musique après « Ca Ira Mieux Demain » , voici « Laisse Tomber » produit par Noxious & Yoozi et réalisé par Marius Gonzalez. Un morceau où le rappeur du 91 vient nous parler des mauvais côtés du succès et notamment des gens qui sont là que pour le buzz sans oublier de nous parler d’où il vient. Après deux albums qui ont cartonné, on peut s’attendre à ce qu’il revienne prochainement avec un troisième album très attendu par ses fans.

C’est la dernière signature du 92i le célèbre label de Booba, SDM qui nous vient tout droit du 92 et plus précisément de Clamart. Jusqu’ici, il nous avait plutôt livré des morceaux très rap mais comme nous sommes à une époque où l’éclectisme est primordial et qu’en plus les beaux jours sont là, il s’est lancé dans un morceau plus léger avec quelques sonorités africaines sur la prod de Christopher Ghenda avec « Yakalelo » réalisé par Scald Connexion. On vous invite à le découvrir et à écouter d’une façon plus large cet artiste qui a une proposition artistique vraiment intéressante.

Désormais chez AWA, Lyonzon a passé un level et s’est entouré de l’équipe nécessaire pour que ça pop à un échelon national. Après « Confinato » qui accompagnait leur signature, voici leur deuxième morceau chez l’écurie de DJ Kore : « Flamengo » produit par Phazz et réalisé par Piège Studios. Sur une instru orientée funk où le nom est un hommage au légendaire club de foot brésilien, les 8 rappeurs viennent nous livrer un gros banger et renforcer l’attente autour de la sortie de leur prochain projet. Si vous avez envie de les découvrir, un des membres : Mussy a sorti son projet « Jig » il y a quelques jours.

« Jauné » produit par Kyu Steed Baloki, Chapo & Heizenberg est clairement un des plus gros morceaux de cette année 2020, il était certain qu’un clip allait voir le jour mais comment Zed et Booba se le demandent au début de la vidéo comment faire à 7 000 kms de distance ? Et bien il suffit de faire appel à Agaprod qui a compilé des extraits des deux rappeurs pris chacun de leurs côtés mixés à des événements marquants de ce début d’année pour nous offrir ça en mode instagram, on vous laisse découvrir le rendu et savourer de nouveau cette collaboration.

Même s’ils n’ont plus rien à prouver après avoir sorti 3 albums très réussis, gagné à Rap Contenders et envoyé un pur freestyle dans Rentre Dans Le Cercle, Bigflo & Oli nous envoie « Insolent #4 » sur deux prods successives, d’abord Seezy puis Accent Beats. Au vu du nom, vous vous doutez qu’on a à faire à un morceau très egotrip, très bien écrit et rempli de phases percutantes comme « bande de tricheurs de stream votre public c’est des robots » . Alors qu’ils ont annoncé prendre une pause à partir d’octobre, ils en profitent pour continuer de nous faire kiffer et bouger la tête.

Dans son dernier clip, 2TH annonçait clore le chapitre « Rêver Plus Grand » qui a été son premier projet et qui lui a permis de faire beaucoup de bruit notamment grâce au titre « Ne Fuis Pas » . « Solo » produit par Yanis Hadjar & Alexandre Legallicier et réalisé par Damien Maubert est donc la première pierre de son prochain projet qui devrait voir le jour dans le courant de l’année. Sur une instru énergique, le rappeur parisien vient débiter son flow technique et nous faire kiffer, l’attente avant cet inédit a été longue mais si il a travaillé tous les futurs sons avec la même application, ce jeune rappeur risque de faire beaucoup de bruits dans les mois à venir !

Si le 667 c’est fait connaître en grande partie grâce à Freeze Corleone qui est le rappeur le plus connu du crew, les autres membres sont tous méga chauds. De Norsacce Berlusconi à Osirus Jack en passant par Sobek Le Zini qui a sorti un projet récemment ou Afro S, on vous invite à faire vos recherches sur chacun d’entre eux. C’est ce dernier qui nous intéresse aujourd’hui avec un nouvel épisode de sa série de freestyles « T.L.S. (Cartouche 5) » produit par SBoy et réalisé par Director VFX. Comme à chaque fois, des textes riches remplis de références et un flow caractéristique. Il a ajouté dernièrement ses deux derniers projets sur les plate-formes de streaming alors c’est l’occasion d’aller y jeter une oreille !

Si vous suivez la chronique régulièrement, vous savez déjà qui est Sysa, jeune rappeur de la cité de La Castellane à Marseille. sur « C’est Nous La Cité #4 » il a fait appel à Dj Drim à la prod et toujours SSV derrière la caméra pour une immersion dans son quartier. Dans cet épisode, il vient se livrer un peu plus que par le passé, nous parlant notamment de sa mère qui est partie quand il n’était encore qu’à la crèche et qu’il a pu compter que sur son père. On vous a mis beaucoup de rappeurs très connus dans la sélection du jour mais celui-ci n’a rien à leur envier !

Indémodable, voilà le premier mot qui me vient à l’esprit pour parler de LIM qui est une vraie légende du rap français. Avec « Bouteille d’absinthe » le rappeur du Pont de Sèvres à Boulogne Billancourt a prouvé encore une fois sa pertinence dans le rap. Même s’il n’a plus le même succès qu’à l’époque, il continue de faire ça par passion et je vous invite vraiment à écouter ce dernier EP dont est extrait « Cogite » . Pour les anciens ça sera une séquence de nostalgie et pour les plus jeunes une gifle auditive.

A l’instar de Krisy qui est à la fois rappeur sous ce blase et aussi beatmaker sous le nom de De La Fuentes, Skreally Boy est un rappeur, alter ego de Richie Beats pour le côté production. Grâce à cette double casquette, il nous livre à chaque fois des morceaux où règne une musicalité quasi parfaite et qui en fait une des têtes d’affiche du r’n’b français. Après avoir sorti de nombreux projets dont le dernier en date « Karma 2 » l’année dernière, il est de retour avec un nouveau single estival « Rodéo » produit par Heizenberg et réalisé par Astadir Production qu’on vous invite à écouter !

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.