Les clips rap français du 27 mars : Koba LaD, DA Uzi, Hayce Lemsi, Diddi Trix,…

Toujours en confinement mais toujours autant de rappeurs qui sortent des clips, petits retours sur les sorties du jour. On vous rappelle que les sorties de projets rap US et rap français sont dispo sur le site comme tous les vendredi.

Annoncé depuis plusieurs mois déjà, le nouveau projet commun d’Hayce LemsiVolts Face commence à prendre forme avec la divulgation de l’intro de l’album « ADAL 2 ». Un morceau sur une prod mélancolique où les deux rappeurs parisiens viennent nous parler du succès, des problèmes dans la rue avec une sincérité et un flow redoutable. Dans ce clip en noir et blanc signé Wils Diez tourné dans leur quartier, Les Frères Lumières nous mettent l’eau à la bouche et nous donnent envie d’entendre la suite de « A Des Années Lumières » qui va fêter ses 4 ans dans 10 jours.

Le groupe SKG était discret depuis plusieurs mois mais vient fêter son grand retour avec « Esili » sur lequel ils ont invité Cinco. L’alternance trap-mumble rap nous offre un vrai banger et pour ma part la meilleure collaboration de la semaine. Dans la lumière depuis leur mixtape « C’est La Vie » sortie l’année dernière qui contient notamment « Casa de Papel » qui cumule plus de 74 millions de vues, le groupe des Yvelines devrait normalement nous envoyer un nouveau projet cette année et on vous avoue avoir hâte. Du côté de Cinco dont on vous parlait la semaine dernière à l’occasion de la sortie de son clip « Dans Ton Lit » extrait de son premier album « The North Doesn’t Forget« , on devrait également avoir prochainement de l’inédit. Une grosse année qui s’annonce pour les différents artistes avec un seul objectif : tout baiser.

Teasé depuis plusieurs semaines, voici enfin le nouveau son de Diddi Trix « Quoi d’neuf » produit par Naskid, Aurélien Mazin & Kore. Dans ce clip tourné par Zone, le rappeur signé chez AWA (et qui ressemble à Eazy-E au début du clip avec les lunettes et la vago immatriculée en Californie) se fait contrôler par une policière alors qu’il s’enjaille en voiture sur son tube « Chien d’la Casse », évidement la flic monte dans la caisse et on vous laissera découvrir la suite…. Après avoir fait beaucoup de bruits grâce à son tout premier projet « Trix City« , le rappeur de Bondy va bientôt revenir avec son tout premier album solo dont le premier extrait « La Cité » est disponible depuis décembre.

2 semaines après avoir sorti « Sacoche » avec Denzo et comme il l’avait promis dans le making of du clip, Koba LaD est de retour en solo avec « Ca Ira Mieux Demain » produit par Guapo du Soleil & D1gri. Un titre où le rappeur d’Evry joue sur la nostalgie et la dualité qu’il a eu pendant un moment entre le rap et les activités illégales, on voit notamment des clients venir chercher leur shit et lui demander ensuite une photo. Contrairement à ses précédents morceaux, il joue moins sur sa voix et nous offre un bon titre. Un an après « L’affranchi » certifié disque de platine, aucun doute qu’il va revenir avec un gros album rempli de banger et comme il le dit au début du clip « ne sortez pas, prenez soin de vos proches et force à tous les soignants ».

Issu de la prolifique scène sevranaise, Dabs a sorti son premier projet le 5 juillet « Mainmise » avec de nombreux invités de talents : Orelsan, Aya Nakamura, Maes. Un album qui nous a permis de confirmer tout le bien que l’on pense de cet artiste que l’on vous a présenté il y a de nombreuses années en 2016 pour la sortie de son clip « La Rue« . 4 ans plus tard, voici « Narcos » un titre produit par Guilty et réalisé par Hustler Game Premium qui fait suite à « Dinero » feat 13 Block. Ces deux titres seront à retrouver sur son futur projet à venir dans le courant de l’année sans que l’on est plus d’infos pour le moment.

Direction Bobigny pour le son le plus street de la semaine « Cash » de Worms-T, un rappeur que vous devez déjà bien connaître si vous nous suivez régulièrement. Depuis plusieurs mois voir années, il nous envoie à intervalle de temps régulier des inédits sans que pour autant il n’annonce pour le moment de projet pour faire suite à « L.R.L.V. » qui va fêter ses 5 ans cette année. Avec 11 clips envoyés en 2 ans, vous avez de quoi faire si vous voulez découvrir ce rappeur au style incisif et percutant, allez c’est cadeau, je vous mets mon top 3 : « Pakistan » feat Freeze Corleone, « DZ Choco » et « La Haine« .

Signé chez 92i depuis juin 2019, Green Montana continue tranquillement son développement avec le meilleur mentor qu’il puisse avoir : Booba. Si un projet qui s’intitulerait « Alaska » devrait sortir cette année, le jeune belge nous envoie « Séquelles » produit par Kendo. Un titre dans le style chill autotuné qui le caractérise. Après Siboy, Damso, Benash, Shay, Bramsito, est-ce que ça sera encore une bonne pioche pour B2o, au vu de la maîtrise de son jeune artiste, la réponse semble être un grand oui ! Déjà le deuxième clip balancé par l’artiste après « 6AM« .

Révélé par la série de freestyles « Sans Pression » sur la chaîne Daymolition ainsi que par sa performance dans « Rentre Dans Le Cercle #TangoLeague1« , Rvzmo rappeur de Saint-Ouen en Seine-Saint Denis signé chez Midi/Midi Production vient à l’inverse mettre la pression sur la concurrence grâce une plume fine et une interprétation chant-rap très intéressante. La rue comme vous ne l’avez jamais entendue, le jeune rappeur de 21 ans se différencie des autres par une fausse nonchalance derrière le micro qui contraste avec la justesse de ses mots. Sur chacun de ses 3 premiers titres disponible sur sa chaîne, il a dépassé les 300k à chaque fois, un succès qu’il construit pas à pas !

Plus qu’une petite semaine pour enfin écouter le premier album « L’architecte » de DA Uzi, le deuxième sevranais de notre liste cette semaine après Dabs. Véritable découpeur d’instru, il est également de chanter comme ce fût le cas sur « Bonita » extrait de sa première mixtape « Mexico » ou sur « Autre Part » son nouveau titre dont la prod est signé Dany Synthé et la réal Chill & Anthony Rogerson. Dans cette belle chanson, le rappeur du 93 vient balayer ses doutes, laisser les haineux sur le côté et se concentrer sur ceux qui l’aiment : ses proches et ses fans qui soutiendront à coup sûr la sortie de l’album la semaine prochaine.

Reconnu par ses pairs et un public de connaisseurs comme un vrai génie aussi bien en tant que beatmaker sous le nom de De La Fuentes ainsi que sous le rappeur Krisy, ce belge multiplie les casquettes au gré de son inspiration. Adepte de réflexion et d’instruire son public, il nous présente « Sisyphe » produit par NegDee en référence au personnage de la mythologie qui a été puni par les Dieux pour avoir divulguer des secrets divins, il fût condamné à pousser un rocher jusqu’en haut d’une montagne et à chaque fois, une fois arrivé en haut, le rocher retombait en bas et il devait recommencer. Le rappeur fait un parallèle avec sa vie où il a l’impression que ses relations avec les gens se passent à chaque fois de la même façon : trahison, amitié brisée, incapacité des gens à garder le silence sur ce qu’on leur confie… Un magnifique morceau pour entrer dans ce bel univers. Après avoir envoyé « Paradis d’amour » en 2017, il devait enchaîner avec « Euphoria » son premier album mais depuis 2018 celui-ci se fait cruellement attendre.

Après une grande carrière de rappeur qui l’auront mené jusqu’à l’Olympia de Rohff, Casus Belli, le fer de lance du rap lyonnais continue de régaler ses fans toujours avides d’inédits. 9 ans d’absence entre ses deux derniers albums pour avoir le droit d’écouter « CB 2.0 » en 2018. Si aujourd’hui, il a mis le rap un peu de côté pour se lancer dans l’aventure Silvan Areg qui l’aura emmené jusqu’à la finale de sélection de l’Eurovision et à la sortie de l’album « Sur le Fil« , il a malgré tout décidé d’envoyer des sons jamais sortis à intervalle de temps régulier sous le principe de la « Lost Tapes » dont voici le dernier en date « No Futur ». Vous pouvez retrouver son histoire un peu plus complète dans notre article sur l’Histoire du rap à Lyon et découvrir pour les plus jeunes ce très bon rappeur qui n’a malheureusement eu que le succès d’estime.

Invité par Booba à performer lors de WeLoveGreen suite à sa victoire dans un concours de cover organisé par le duc, Tessae ne s’est pas prié pour se faire remarquer. Depuis elle continue de nous envoyer des clips et voici déjà le troisième cette année « Panthéon » (clin d’oeil évident à ce classique de B2o). Si le clip devait être tourné à Air Bel, le COVID-19 en a décidé autrement mais la jeune rappeuse marseillaise ne s’est pas laissé démonter pour autant et a envoyé des prises de vues filmées lors du repérage pour faire patienter ses fans, on peut notamment apercevoir Naps sur un des plans. Pour une jeune artiste, elle a tout juste 18 ans, la maîtrise vocale et lyricale m’a vraiment impressionné, rap, chant, elle s’aventure dans les deux domaines sans la moindre difficulté et nous offre un titre très intéressant qui nous donne très envie de voir ce qui va suivre.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.