JMK$ t’emmène en balade avec « Dirty South »

Rappeur marseillais membre du Summum Klan et proche de crew comme Lyonzon et MMC pour ne citer qu’eux, JMK$ est une des têtes d’affiche les plus identifiables de la riche scène SoundCloud francophone. Après plusieurs projets sortis en 2019 dont les 2 EPs « Candy Baller 1 » et « Gunshot 2 : Shooting Range » ainsi que le projet « Blue Flame » avec son groupe, le jeune homme de 25 ans nous offre « Dirty South » une mixtape de 14 titres entièrement produite par Jwel et avec seulement des proches pour invités : Bu$hi de Lyonzon qui a sorti 2 projets récemment à écouter absolument : une tape puis sa réédition, 2 des membres du Summum Klan : Juni Qwano et Beamer dont nous vous avions parlé via le clip « B.E.A.M.« , J-Kobb, Kairro et pour finir 8ruki qui l’avait invité sur son dernier projet « Green Lobby » pour le morceau « Blueface » qui est une vraie tuerie.

Si le titre du projet et la cover font clairement penser à du « Dirty South » , qui est une branche du hip-hop développée par des groupes comme les Geto Boys, 2 Live Crew, Outkast ou le Goodie Mobb, la musique proposée par l’artiste s’en éloigne et il faut plutôt prendre ce titre comme une référence à ce mouvement dans le sens où les artistes du Sud étaient boycottés car en dehors de l’axe Los Angeles – New-York et ont dû tout faire seul car les majors et radios ne voulaient pas entendre parler d’eux. Ils ont fini par atteindre les sommets et désormais des villes comme Houston ou Atlanta sont des places fortes du rap grâce à ce mouvement. Il y a donc un parallélisme entre cette scène et la scène SoundCloud à laquelle JMK$ appartient car boycottée par beaucoup de médias, mis à l’écart des radios et des playlists, ils ont obligé le rap à les accepter à force de travail et en fidélisant une fan-base. Il aura fallu du temps pour que le monde du rap les regarde et ce travail dans l’ombre leur a donné une force qui leur permet de soulever des montagnes. Il faut prendre ce projet comme le début de la construction d’une forteresse.

L’attente autour de cette mixtape est forte, les fans ont été ravis de découvrir les deux premiers extraits « Air Force » & « YSL » et vont pouvoir se régaler des 12 titres restants à découvrir ! A noter que le lendemain et dans un tout autre style, c’est son père Akhenaton qui sortira son album « Astéroïde », une belle semaine pour le rap marseillais.

 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.