Jhené Aiko balance le clip NSFW de « Maniac »… On la retrouve dans un hôpital psychiatrique, attachée et bâillonnée, dans un lit, puis dans un fauteuil roulant et même en cage. A noter qu’elle a été elle même récemment diagnostiquée bipolaire par les médecins, selon ses dires au site « Rolling Stones« .

Elle même à la réalisation, aidée de Topshelf Junior, la chanteuse, a fait de longues recherches, s’est renseignée sur les asiles, a regardé des films et a appris les différentes techniques utilisées pour soigner les malades mentaux, afin de tirer le meilleur pour ce visuel.

Un clip pour assouvir ses fantasmes les plus fous : « Etre attachée, en général, est quelque chose que j’ai toujours trouvé passionnant. La plupart des accessoires que j’ai utilisé dans le clip « Maniac » sont des sex-toys que je me suis acheté, y compris le bâillon et les attaches. » dit-elle, sacrée coquine la Jhené…

Le visuel de « Maniac » est l’histoire d’un malade mental qui trouve sa propre guérison

 

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *