Le blase d’Ike Ortiz devrait vous être familier si vous suivez la carrière de Makala de près. Présent sur le projet de groupe du rappeur suisse (La Familia de Trapzik), sur  l’album Varaignée en 2014 mais aussi sur le titre « Hit Machine » issu de Radio Suicide, le chanteur est un des complices les plus récurrents du Mak. Malheureusement, très peu de ses morceaux solos se trouvent en ligne, sinon sur sa page Soundcloud. Ce clip du titre « Señora »  est donc une rare opportunité d’entrapercevoir l’étendu du talent d’un des « diamond in the rough » de la scène helvétique.

Usted es una dama fina
Me provoca
Hagame su primera vez
Si quiere

La proposition de « Señora » est assez neuve, puisque Ike Ortiz chante en espagnol sur un son de R&B relativement traditionnel. L’idée transforme un slow jam vu et revu en un objet plus spécial et plus riche. La rhétorique du chanteur, même dans une langue qu’on imagine ne pas être la sienne (quoique tout le monde parle espagnol à Genève) reste très soignée et fine. Le clip réalisé par Alice Proux et Mounira Mokhtar, qui devrait être interdit aux diabétiques, contribue largement à l’expérience inédite offerte par la musique de Ike. En un mot sur cent, on aimerait entendre le Genevois plus souvent, mais nul ne sait vraiment quand ce dernier réapparaîtra…

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.