France Bleu est parti sur les traces de PNL en Corrèze, où les deux frères ont grandi !

Trois lettres sont dans la bouche de milliers de personnes depuis quelques semaines : PNL. Leur nouvel album « Deux Frères » sort cette nuit et risque de battre encore de nombreux records, à l’image de leur single « Au DD » certifié or en 10 jours et dont le clip dépasse les 37 millions de vues, mais avant ça partons sur les traces de N.O.S et Ademo avec des documents exclusifs de France Bleu parti à l’occasion en Corrèze à Brive afin d’interroger les personnes côtoyées par le duo à cette période.

Car en effet si quand on mentionne PNL, on parle avant tout de Corbeil-Essonnes et des Tarterêts, ils s’avèrent que le duo a passé six années dans le sud de la France dans cette commune… Bien qu’ils n’en parlent pas, ce ne sera certes sûrement pas une révélation pour la plupart des auditeurs mais ici on en apprend un peu plus, leur adolescence y est résumée de façon plus poussée que ce qu’on a pu lire jusqu’à présent et des photos accompagnent le tout, ce qui n’est pas négligeable.

Habitant d’abord dans un appartement, ils ont par la suite vécu dans une maison faisant face à un bar, un salarié explique qu’on les voyait rarement car ils n’étaient pas le genre de jeunes à traîner, mais plus du genre à aller à l’école et rentrer. Nabil a laissé plus de souvenirs que Tarik (plus vieux, plus mystérieux et encore plus discret que son petit frère) et fêtera ses 30 ans 20 jours après la sortie de « Deux frères » si on en croit la date de naissance dévoilée sur sa licence de foot de l’ESA Brive : 25 avril 1989 et s’amusait à faire des concours de petits ponts pendant que Ademo restait sur le banc sans broncher. On apprend également par un ancien pote du Lycée Danton – où il a obtenu son Bac STG – qu’il était déjà très intelligent et pensait qu’il fallait faire des études pour réussir dans la vie. Avait-t-il vraiment tort quand on voit la technique de communication utilisée aujourd’hui ?

Les deux frères avaient déjà la même passion pour la musique à cette époque où ils commençaient à écrire et rapper, on peut y lire une petite anecdote concernant un festival où ils ont voulu jouer et où leur candidature a été refusée, comme quoi il ne faut jamais sous-estimer quelqu’un avec de l’ambition… Si l’envie vous prend, on vous laisse lire cet article fort intéressant en entier en attendant minuit et peut-être même avant pour la suite puisque l’on sait que PNL ne sort que très rarement un album sans rien à côté. Après un gros live, des Bus aux couleurs de l’album ont déjà pris place à Paris et l’entreprise Uber a annoncé quelque chose pour aujourd’hui à 18h, on peut donc encore s’attendre à tout…

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.