Si la vie de Isha augmente, comme il n’a de cesse de le dire dans ses EPs, celle de Juice WRLD accélère ! L’idée de vitesse telle que décrite par le natif de Chicago est d’ailleurs particulièrement excitante. La preuve avec « Fast » nouvel extrait de son deuxième album, Death Race for Love :

I go through so much, I’m 19 years old
It’s been months since I felt at home
But it’s okay ’cause I’m rich
Psych, I’m still sad as a bitch, right

La dépression, les drogues, une furieuse envie de vivre parfois entremêlée de convictions suicidaires, le besoin d’argent à foison, l’envie d’accéder au statut de nouveau riche… Si vous écoutez du rap américain depuis 2015-2016 et les premières sorties de Lil Uzi Vert ou XXX Tentacion, vous ne serez en rien surpris de l’univers dans lequel est baigné Juice WRLD. Aussi fascinant qu’inquiétant, aussi excitant qu’assommant. La musique de Juice WRLD est un reflet très juste de ce qu’est une partie du rap américain d’aujourd’hui et sa formule semble mieux marcher que celles de la plupart de ses confrères. Aussi rock que Trippie Redd, aussi rap que Ski Mask the Slump God, il semblerait que le grand gagnant de la génération post-XXX Tentacion soit, pour l’instant, le « poulain » de Future. Ce très beau clip, réalisé par Alexandre Moors, contribue à l’esthétique que le rappeur porte depuis ses débuts, quoiqu’un peu plus sobre que d’accoutumée.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.