Eminem – Revival (Album)

Ça y est nous sommes le 15 décembre, c’est le jour J, le jour tant attendu pour enfin découvrir l’album « Revival » d’Eminem qui fait partie des projets les plus attendus de cette fin d’année. Après une promo béton sous forme de produit pharmaceutique miracle, son neuvième album est disponible partout sur les plateformes digitales (enfin sauf Spotify pour ne pas changer) et dans les bacs…

On savait Eminem grand amateur de samples, cet album ne dérogera pas à la règle, ne soyez pas surpris si vous vous retrouvez avec « Zombie » de The Cranberries en cours de route, ni même du Barry White et du Leann Rimes sur la magnifique outro très personnelle « Arose » où Rick Rubin échantillonne l’un des morceaux les plus repris « I’m Gonna Love You Just a Little Bit More Baby » et « The Rose (Some Say Love). On savait Eminem éclectique, cet album ne dérogera pas à la règle non plus, tant les sonorités et les styles sont hétérogènes. On savait Eminem engagé, cet album en est également la preuve, la pochette en témoigne. On savait Eminem kiffer le hip-hop, cet album ne dérogera pas à la règle non plus, il n’a rien perdu de son flow et de sa facilité à manier les mots… Les années passent et le talent est toujours bel et bien présent !

Mais alors pourquoi autant de critiques négatives autour de « Revival » ?! Comme tout artiste, on arrive à un moment de sa carrière où il a tellement fait du lourd auparavant, que quoi qu’il fasse rien ne dépassera ni même n’atteindra le même seuil de qualité, les avis étaient déjà mitigés sur ses deux précédents albums, ici ils le sont tout autant donc au final rien de nouveau de ce côté là. De plus la plupart des critiques proviennent de personnes n’ayant absolument pas le pied dans autre chose que le rap comme musique, donc obligatoirement quand t’entends un peu de guitare, de pop et de gros rock sur l’album d’un rappeur y’a de quoi tirer une gueule de 3m de long, on prendra pour exemple en France le projet « Trap’n’Roll » de KPoint. Certes c’est sûr que nous sommes bien loin du style des rappeurs d’Atlanta ou autres, Eminem fait de la musique, que ce soit du rap, rock, pop voir RnB, il excelle dans son domaine et prouve qu’à 45 ans il est encore capable de nous étonner que ce soit en bien ou en mal !

Il y a forcément du bon comme du mauvais dans ce projet. Sur les réseaux sociaux les avis négatifs affluent sans même être un minimum constructifs, ce qui influence par la même occasion beaucoup de monde et notamment les plus jeunes, à chacun de se faire son propre avis. Mais il faudra probablement plus d’une écoute pour se faire un réel avis et être doté d’un sacré éclectisme pour l’apprécier pleinement, au delà de la musicalité il faudra également s’intéresser aux paroles et aux thèmes exploités de plus près. On ne peut pas dire que cet album soit mauvais ni bon, qu’on aime ou pas ça peut se comprendre, tout n’est qu’une simple question de goût et d’interprétation !

Si vous vous attendiez à ce que Dr Dre produise, c’est bien le cas mais sur seulement 26 secondes pour l’intro de « Remind Me » et encore il n’est pas seul à la prod puisqu’il est accompagné de Neff-U et de Trevor Lwarence, le son entier est d’ailleurs samplé sur le classique rock des années 80 « I Love Rock’n’Roll » de Joan Jett & the Blackhearts. Pour le reste des producteurs on retrouve pêle-mêle Rick Rubin, Eminem, Skylar Grey, Ed Sheeran, Alex Da Kid, Fredwerk, Rock Mafia, Hit Boy, Scram Jones, DJ Khalil, Illa Da Producer, Rock Boy, Just Blaze, Aaalias, Frequency, Mr. Porter…

Certains feat’ comme celui avec Ed Sheeran ou X Ambassadors étonnent dans le bon sens, idem pour celui avec Skylar Grey dont la connexion fonctionne toujours avec excellence à chaque interprétation, on la retrouve d’ailleurs à l’écriture de 4 morceaux dont « Like Home » en feat avec Alicia Keys visant ouvertement le président Donald Trump comme Marshall avait déjà pu le faire lors de son freestyle Cypher aux Bet Hip-Hop Awards. Le seul feat hip-hop, avec Phresher est incroyable, aussi bien que l’on ne sait pas vraiment quoi en penser, Eminem sur de la trap dans un album aux influences pop rock très prononcées ? Si vous aimez Pink, vous apprécierez forcément cette deuxième collab de l’année après « Revenge » qui traite également de relation amoureuse. Et pour le reste écoutez ça tranquillement avec un esprit ouvert et donnez nous votre avis dans le week-end…

Revival Tracklist :

01. Walk On Water (feat. Beyoncé)
02. Believe
03. Chloraseptic (feat Phresher)
04. Untouchable
05. River (feat. Ed Sheeran)
06. Remind Me (Intro)
07. Remind Me
08. Revival (Interlude)
09. Like Home (feat. Alicia Keys)
10. Bad Husband (feat. X Ambassadors)
11. Tragic Endings (feat. Skylar Grey)
12. Framed Lyrics
13. Nowhere Fast (feat. Kehlani)
14. Heat
15. Offended
16. Need Me (feat. Pink)
17. In Your Head
18. Castle
19. Arose

 

Lien D’achat : Amazon/Eminem/Revival/Amazon

2 Comments

  1. BenJ Déc 30, 2017 at 3 h 58 min

    En quelques lignes vous avez mieux résumé l’album que les premières écoutés youtube vous devrez faire ca !

    Reply
    1. Nivek Déc 30, 2017 at 12 h 25 min

      Merci mais pas pour nous les premières écoutes, mais vous êtes plusieurs à nous dire ça bizarre…

      Reply

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.