Dooums présente son clip poignant en hommage à Adama Traoré, parti trop tôt dans des circonstances mystérieuses lors de son interpellation par les gendarmes le 19 juillet dernier et dont l’affaire est toujours en cours.

Ce rappeur également ami de la victime, revient sur le bonheur de vivre et la vaillance qui animaient Adama, sur la bavure des policiers en ayant du mal à dire qu’ils l’ont tué, sur le choc qu’il a eu en apprenant sa mort, que depuis il n’est plus le même, qu’il donnerait sa vie pour le voir revivre et que tant que justice ne sera pas faite il continuera de se battre avec la famille Traoré…

Un morceau triste et sincère à partager sans modération, en attendant le concert de soutien (qui affiche déjà complet et dont tous les bénéfices seront reversés à la famille) organisé par Youssoupha le jeudi 2 février à la Cigale.

On sait que vous l’avez tué, mais du mal à le dire
J’me torture l’esprit, je fais plus de rêves la nuit
Des millions d’ennuis, des millions d’ennemis
Faut qu’on s’évade d’ici, j’ai mal à la vie

 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *