Dji Oto débarque dans un gros clip futuriste à la fois old school accompagné de Lord Esperanza pour « Démarrer » réalisé par Nanoville et enregistré/mixé/masterisé par  TattooinBeat.

Elle m’a dit « ne pars pas t’es mon boy »
J’suis comme Gims face à Kenza Farah
J’suis dans une séfarade qui taf chez Séphora même si j’suis goy

Du coup sur NZS on est curieux et toujours avides de découvertes, donc on s’est un peu penché sur le cas de Dji Oto ne connaissant pas et on vous invite à en faire de même. L’univers est intéressant, chaque son a un style différent accompagné de prod’ et de clips plus ou moins originaux toujours réalisé par Nanoville (Elliott Causse). A mettre de côté pour voir comment il évolue… Deux autres clips sont dispo sur sa chaîne YouTube officielle.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *