PARTAGER
Processed with VSCO with hb1 preset

Al’ Ancienne et ses deux passionnés de 19 ans a récemment sorti son deuxième EP, « Juste Milieu », un an et demi après le précédent. Bacheliers et étudiants, ils nous présentent la genèse d’une carrière savamment pensée. Entretien croisé.

Entre I’Gee et B’osDeep, les deux rappeurs bordelais d’ Al’Ancienne, la fusion opère dès le CP : « depuis aussi longtemps qu’on se souvienne, on a toujours traîné ensemble et on a toujours été potes ». Ce lien fort est une fondation solide pour une collaboration appelée à durer. L’amitié devient projet commun en 2011, en pleine hip des Rap Contenders et « du renouveau d’un hip-hop marqué par le retour de valeurs « à l’ancienne » ».

Al’ Ancienne ?

Le nom du groupe, « Al’ Ancienne », interpelle pour deux jeunes artistes d’à peine 20 ans. L’explication est simple : il s’agit d’un hommage à leur passion commune pour le rap des années 90 : « quand on a commencé, on était persuadé qu’il n’y avait que le rap des années 90 qui méritait notre attention et d’être pratiqué ». Les rappeurs se rendent rapidement compte des désavantages d’une position aussi tranchée. Leur premier projet, « Symbiose », sort en 2015. On y retrouve, déjà, des concessions : « sur le son « Substance Damnée » (voir ci-dessus), si tu tends l’oreille, il y une touche d’auto-tune sur le refrain ». En rejetant le redondant « c’était mieux avant », ils présentent leur démarche comme une « musique d’aujourd’hui faite par des jeunes d’aujourd’hui en rappelant les principes et les valeurs que les mecs avaient à l’époque ».

Goûts disparates et écriture à quatre mains

Les deux artistes sont, dès le lycée, tentés par l’idée de « se produire, d’écrire et de performer ». Seulement, la composition d’un titre à quatre mains reste délicate. Il s’agit, entre autres, de mêler des influences plurielles. Quand B’osDeep se « bute au rap depuis tout petit », IGee attend 2011 pour s’éloigner de la soul, du rock et, dans une moindre mesure, du métal. Ces différentes sensibilités se complètent et font, selon les principaux intéressés, la force du groupe : « c’est un peu le but du truc : jouer avec nos deux personnalités, nos deux styles pour trouver un terrain d’entente qui nous correspondrait au maximum ». Sans méthode de travail prédéfinie, les deux aiment avancer « au feeling » en apportant un soin particulier à coller aux préoccupations de leur auditoire : « on a envie que les gens écoutent et pour ça il faut parfois faire des choix et des concessions ».

Le juste milieu comme nouvelle étape 

« Juste milieu » symbolise les progrès effectués par le duo depuis « Symbiose », leur premier EP. Les flow et les productions sont plus variés, les thématiques mobilisées s’élargissent. « Rouge Vif », en feat avec Keurspi & DRBX réintroduit une pratique qui tend à s’estomper : Al’ Ancienne raconte une histoire : « le fait de raconter une histoire comme ça ne se fait plus trop, c’était un exercice plus qu’autre chose en fait ». Keurspi, rappeur girondin confirmé, y soutient ses benjamins dont il loue la « fougue de la jeunesse ». Tant au niveau technique qu’artistique, il y a gouffre entre « Juste Milieu » et « Symbiose ». I’Gee et B’osDeep s’attachent désormais à exprimer leurs idées le plus simplement possible : « on s’est rendu compte que c’était bien plus compliqué d’exprimer clairement ses idées que de les dissimuler sous une tonne d’assonances, mots savants et autres figures de style ! »

« Juste Milieu » est sorti le même jour que « Grand cru » de Deen Burbigo ou « La rue t’appelle », de TRZ. Lucides, les girondins ne pensent même pas à les détrôner et préfèrent se concentrer sur les bienfaits recueillis par cette nouvelle aventure : « on est super fiers de ce qu’on propose dans ce projet, il nous a fait comprendre énormément de choses, on a beaucoup appris en le créant ». La progression est donc loin d’être précipitée : « Juste milieu » est, quoiqu ’il arrive, une ligne de plus sur le CV et, ils l’espèrent, « une carte d’identité » pour faire voyager leur bonne humeur au delà de la gironde.

Pour écouter Symbiose (2015)       Pour Juste Milieu (2017), c’est ici

Lucas Rougerie / Twitter: lucasrougerie

Al’ Ancienne, Bordeaux

01/02/2014 : IGee – EP Résonance

07/12/2015 : EP Symbiose

20/05/2016 : Première partie de Demi Portion

07/07/2016 : Première partie de Apollo Brown et Guilty Simpson

10/12/2016 : Première partie de Jazzy Bazz et Alpha Wann

17/03/2017 : EP Juste Milieu