Il y a un peu plus d’un an, NZS avait échangé quelques mots avec Danitsa à l’occasion de la sortie de son premier album, EGO. Après avoir défendu ce dernier lors d’une longue tournée couronnée de succès, la chanteuse prépare tranquillement la suite des hostilités avec son producteur attitré, Vie D’Ange.

I am not a product of your game, Mr. Business
And I don’t need to be a slave

Qui dit succès dit business, qui dit business, dit déshumanisation. Danitsa personnifie l’industrie musicale vile, fourbe, voulant l’enfermer dans une cage et se faire énormément d’argent sur son dos. A cette dernière, Danitsa répond avec beaucoup d’attitude et d’assurance qu’elle ne sera jamais du côté des vendus. Une très bonne nouvelle, car il eut été extrêmement décevant de voir la Genevoise corrompre son art pour quelques francs suisses de plus. On peut donc sereinement attendre la suite, sachant que la seule décisionnaire de la musque de Danitsa n’est nulle autre que Danitsa.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.