D. Ace – Inévitable (Album)

En ce vendredi 4 mai encore pas mal de sorties du côté de l’hexagone, D. Ace a choisi ce même jour pour sortir son premier album « Inévitable » maintenant disponible sur toutes les plateformes digitales en streaming/téléchargement et dans les bacs !

Après plusieurs sons/clips et trois premiers extraits convaincants, l’artiste du 95 passe enfin aux choses sérieuses et propose un projet de pas moins de 17 titres. On ne va pas revenir sur son parcours, ceux qui nous suivent l’ont déjà lu et ceux qui le suivent le connaissent déjà, vous pouvez juste retenir qu’il est capable de rapper sur n’importe quel thème et n’importe quel style tout en maîtrisant la technicité puis l’écriture, en ayant son propre univers et surtout en faisant preuve d’originalité… Le hip-hop a évolué et Claude Samake de son vrai nom est là pour le révolutionner à sa façon avec un concept propre à lui-même !

Une intro explicative limpide :

Dès l’intro, D. Ace nous fait le topo de ce que l’on va retrouver sur ce projet, lui et ses kifs, lui et ses délires, lui et ses vices, des sons pour faire kiffer les meufs pour les mettre bien et éveiller leurs chakras, des sons pour faire verser des larmes et d’autres qui donnent envie de prendre les armes, du rap, de la trap, des sons chantés, des sons pour aller danser ou faire penser, avec bien entendu pour but premier de toucher sa cible et atteindre son but qui pour lui est inévitable ! Je rajouterais juste qu’il y a peu de feat’, probablement des connaissances, mais que là aussi c’est varié: Alexis propose sa touche dansante tandis que Roko Di Angelo & Jackspa (Sparte Gangs) apportent une touche de kickage plutôt bienvenue en fin de projet.

Un artiste fainéant et bosseur :

Et avec « PTR », « Mangas 2 » et « Petite soeur » on en a déjà eu un petit aperçu, au fur et à mesure de l’écoute on constate qu’il ne nous a pas menti dans l’intro. Ce qui fait la différence chez lui c’est que chacun peut se reconnaitre sur au moins un titre, comme par exemple « J’ai la flemme » où il exprime sa fainéantise de se lever tôt le matin et même de tout y compris de faire le refrain, c’est osé mais qui n’a jamais eu ce ressenti un jour, qui peut prétendre être motivé chaque jour ? D’ailleurs en ce moment même j’ai peut-être la flemme d’écrire et que j’ai juste envie d’aller regarder le dernier épisode de Westworld, qui sait…

En tout cas, il n’a pas eu la flemme de nous pondre ce projet introspectif, egotrip, conscient, éclectique et festif, c’est tellement varié que même après plusieurs écoutes j’ai vraiment du mal à donner un quelconque avis concret tellement on passe d’une émotion à une autre en quelques minutes, et je pense que c’est d’ailleurs le résultat recherché. D’un morceau poignant comme « Petite soeur » tu passes à un morceau ambiançant comme « Zouzou » suivi par « Et si » un titre qui pousse à la réflexion avec un magnifique questionnement, de suite après on retourne s’ambiancer, et ce ne sont que quelques exemples parmi tant d’autres.

Se démarquer de la concurrence :

En bref, D. Ace a un talent indéniable pour la musique et pas que pour le rap, le projet est très consistant, il fait partie de ces artistes complets qui font ce qu’ils aiment en proposant quelque chose de nouveau, « En faisant comme tout le monde, t’es comme tout le monde » résume si bien son univers où justement il ne fait rien comme personne et s’adonne juste à sa passion.

Un rappeur qui ne parlera pas à tout le monde ça c’est certain car justement peut-être trop diversifié, mais comme dirait un autre fin lyriciste reprenant une célèbre citation « Plaire à tout le monde, c’est plaire à n’importe qui », en plus son public est fidèle et le lui rend bien. Au final il livre un premier album hétérogène mélangeant le chant, le rap et diverses sonorités en multipliant les thèmes comme peu d’artistes cette année, ce qui pourrait lui permettre de viser sa cible en plein milieu, toucher un plus large public, vivre du son et obtenir un disque d’or pour cette année ?! Normalement c’est inévitable !

Nul doute que des clips de qualité collant parfaitement à son univers devraient arriver au cours de l’année ! En attendant, n’hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé en découvrant ce premier LP sur Spotify ci-dessous…

Inévitable Tracklist :

01. Inévitable (3:17)
02. Musique hip hop (3:30)
03. Rêve (3:09)
04. Payer comptant (3:44)
05. PTR (Pourquoi tu rages) (3:54)
06. J’ai la flemme (3:06)
07. Le temps ne nous appartient pas (4:38)
08. Mangas 2 (3:02)
09. Petite sœur (3:52)
10. Zouzou (3:39)
11. Et si (3:26)
12. LTQT (feat. Alexis) [La tête qui tourne] (3:39)
13. Pardonne-moi (3:16)
14. Commercial (3:27)
15. Viking (feat. Roko Di Angelo & Jackspa) (4:06)
16. Le sang (3:09)
17. La concurrence (2:43)

Lien D’achat : Amazon/D.Ace/Inévitable/Album

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.