Il y a deux ans, le tournage du clip ‘A4’ de Booba avait fait du bruit. Aux Abymes, le rappeur n’avait pas hésité à utiliser de vraies armes à feu et à tirer en l’air pour pimenter ses images. Aujourd’hui, quatre jeunes figurants et fans de B2O viennent d’être condamnés par un tribunal de Guadeloupe, écopant jusqu’à sept mois de prison ferme.

Sept mois de prison pour des figurants du clip A4

Ils avaient eu comme simple consigne de « faire le show« . Aujourd’hui, ils estiment que Booba s’est servi d’eux « comme de simples marionnettes pour faire sa publicité« . Quatre figurants du clip A4, tourné en mai 2012 aux Abymes, viennent d’être condamnés par un tribunal de Guadeloupe pour apologie des armes et trouble à l’ordre public. Tous les quatre habitaient le quartier du tournage et racontent avoir été invités comme figurants par l’équipe de Booba. Selon les propos d’un prévenu, rapporté par le site RCI, les armes comme les t-shirts leurs auraient été fournis par le staff : « Je ne pensais pas que ça allait prendre une telle ampleur. Il nous a vendu du rêve« .

Booba a échappé à l’enquête en quittant le territoire

Oui mais voilà, si certains s’étaient cachés le visage avec des foulards, quatre des figurants ont été reconnus et interpellés par la police après s’être affichés avec des armes et avoir tiré des coups de feu en l’air. Visés par des poursuites judiciaires, ils ont été condamnés par la justice à des peines allant d’une amende de 200€ à sept mois de prison ferme selon leurs casiers judiciaires. Dans le compte-rendu du procès, le site souligne que « les magistrats et surtout les avocats de la défense » regrettent que « le principal instigateur faisant l’apologie des armes, n’a pas pu être poursuivi localement. Il est reparti presque immédiatement, échappant ainsi à l’enquête ouverte par les autorités les jours suivants« . Booba n’a pour l’instant pas réagi à ces condamnations.

 

Source : Purebreak.com

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.