Booba au sujet de l’Octogone : »J’ai pas le droit de perdre… c’est le clash des Titans » (Vidéo)

En interview pour Brut,  Booba est revenu sur plusieurs sujets et principalement les clashs. Toujours aussi serein, quand le journaliste mentionne son beef avec Damso, il répond clairement « Mais Damso, c’est plus à la rigolade… Lui y’aura pas de fusillade avec lui » et explique pourquoi il s’est embrouillé avec « Il nous a traités de salope (Ndlr : dans le morceau « Tricheur » de Nekfeu)  alors qu’on l’a aidé, on a construit sa carrière, on l’a aidé… », tout en précisant qu’il a du talent, que c’est un gentil et va même jusqu’à se demander s’il sait courir, dans sa façon de s’exprimer on ressent d’ailleurs plus de la déception que de la haine envers lui.

A l’exact inverse de Kaaris qu’il considère un peu comme son fils, qui a une grande gueule, qui est un peu costaud, qui l’a menacé et qui s’entraîne un peu à la boxe, c’est beaucoup plus intéressant pour lui. Il avoue que s’il pouvait recroiser le rappeur de Sevran à Orly, il ferait la même chose mais en mieux, en beaucoup plus violent. Selon B2o, qui compare l’octogone avec Kaaris comme un clash des Titans, un retour aux arènes de Rome ou encore au combat de Mohamed Ali / Joe Frazier (ndlr : Aussi appelé combat du siècle), il n’a pas le droit de perdre, c’est une question d’honneur. Mais s’il perd il ne disparaîtra pas : « Si je disparais, tout le monde disparait »… La date du combat est toujours prévue au 30 novembre et la prochaine fois qu’on en entendra parler, ça devrait être confirmé pour de bon.

C’est pas bon si je perds, je peux pas perdre, j’ai pas le droit de perdre

Retrouvez la première partie de l’interview de Karim Rissouli ci-dessous dans laquelle il parle également de l’Ouragan Dorian, de la fusillade sur le tournage de son clip ou encore de la prison. Puis la deuxième partie dans laquelle il s’exprime sur des sujets d’actualité plus sensibles comme l’écologie, les gilets jaunes etc.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.