AmA : L’album « UMLA » d’Alpha Wann aurait pu être encore meilleur si…

Les AmA (pour A mon Avis) sont de courts papiers où un avis tranché est défendu. Cet avis n’implique que l’auteur de l’article et non la rédaction entière de Newzikstreet.

Loin de moi l’idée de contredire le collègue Yoofi et son article sur Alpha Wann, mais là où il y a du bon il y a souvent du « mauvais » et dans l’album « Une Main Lave l’Autre » en plus de nombreuses qualités, un détail en particulier m’a sauté à l’oreille. Et je ne pense pas être le seul à l’avoir remarqué, à qui ça dérange et démange d’en parler.

A la première écoute et même à la deuxième je profitais pleinement du gros album de rap français que venait de livrer ce bon vieux Philly Flingue en récoltant les meilleures figures de styles puis à la troisième écoute soudainement arrivé en plein milieu du projet, « eurêka », comme une lumière qui jaillit de nulle part dans les bandes dessinées ou dessins animés, illumination ou plutôt devrais-je dire déception… Le mot Comme est PARTOUT sur presque chaque morceau du projet, le seul à y échapper c’est « Fugees ».

La conjonction de subordination ou plus communément appelée outil de comparaison passait d’une oreille, ressortait par l’autre puis encore et encore revenait sans cesse me chatouiller les oreilles à tel point qu’au bout d’un moment je n’entendais plus que ça. Alors de la même manière que j’ai déjà pu le faire pour Moha La Squale précédemment, je me suis mis à compter combien de fois il utilise le mot Comme et tenez vous bien il est répété, je précise de nouveau utilisé à titre de comparaison, plus de 150 fois.

Et si tant est que l’on soit un minimum imaginatif et que l’on possède une assez bonne culture générale, c’est vraiment pas ce qu’il y a de plus compliqué à faire dans le rap mais si on en abuse trop ça peut vite devenir répétitif. Attention également à ne pas confondre avec la métaphore comme on a malencontreusement vite tendance à faire, ce n’est pas vraiment la même chose, là où la subtilité est présente pour l’une elle l’est beaucoup moins pour l’autre. Trop de comparaisons tue la comparaison comme trop d’ad-libs tue l’ad-lib. C’est comme une recette si tu mets un peu trop de sel ou de sucre, ton plat peut vite devenir immangeable.

Bien sûr il est loin d’être le seul rappeur à en faire (cette année, j’ai fait le même constat sur le dernier album de Veerus sur lequel ça ne m’étonnerait pas qu’il y en ait encore plus), c’est presque inévitable et souvent cela donne de grosses punchlines, mais là même si dans ses précédents projets il le faisait déjà à petites doses, le constat est flagrant et je suis persuadé qu’à la prochaine écoute « grâce à moi » vous n’entendrez plus que ça si ce n’est pas déjà fait… Ça m’a d’ailleurs fait penser à une vidéo du youtubeur Daniil Le Russe qui donne des leçons de rap avec humour et force est de constater que cette leçon est tellement vraie. Comme un aimant est attiré par un autre, inséparables comme PNL et l’auto-tune ou comme Jacquie et Michel (quelle grande culture), Alpha Wann ne les quitte plus, même dans le dernier morceau « Vivre bien » d’Infinit’ il n’a pas pu s’empêcher de lâcher quelques Comme ! En Amérique la comparaison est omniprésente également, Eminem par exemple en est un fervent admirateur et l’utilise dans la plupart de ses sons, et pourtant à ce que je sache personne ne le lui a reproché jusqu’à présent…

Alors maintenant une question reste en suspens, « UMLA » aurait-il été meilleur avec moins de comparaisons ou cela fait-il au contraire sa plus grande force ? Le débat est lancé et dans tous les cas ça restera une des meilleures sorties de septembre…

 

PS : L’utilisation de « Comme » à plusieurs reprises dans cet article est voulue afin de montrer que tout le monde l’utilise et que ça n’a rien de très sorcier. Vous devriez d’ailleurs rien qu’en lisant ces quelques lignes ne voir presque plus que ce mot et c’est le but ! Sachez par ailleurs qu’il y en a moins que dans certains sons du projet où ils se décomptent parfois à plus d’une quinzaine.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.