AmA : Booba, Kaaris et la virilité 2.0

Les AmA (pour A mon Avis) sont de courts papiers où un avis tranché est défendu. Cet avis n’implique que l’auteur de l’article et non la rédaction entière de Newzikstreet.

« Être provocateur est devenu consensuel » – Espiiem, « Sombre et Sobre », 2015

Il y a maintenant quatre ans, un Kaaris sensiblement courroucé faisait l’inventaire des objets qu’il comptait insérer dans l’orifice anal de Booba et ponctuait sa tirade d’un « sale putain, va » des plus soyeux. Dans la même vidéo, le sevranais disait ne pas avoir le temps de prolonger ces clashs 2.0 mais n’a pas pu s’empêcher de remettre le couvert lorsque son orgueil fut piqué au vif lors du 25 décembre 2018, date de la provocation en duel de Booba. Puisque le Duc avait proposé cet étrange combat, il était dès lors impossible pour le Dozo de refuser… Parce que ça n’aurait pas fait viril du tout.

 

« La virilité entendue comme capacité reproductive, sexuelle et sociale, mais aussi comme aptitude au combat et à l’exercice de la violence, est avant tout une charge. » Olivia Gazalé, Le mythe de la virilité, 2017.

C’est à Kaaris d’assumer. Puis une fois que Kaaris assume, c’est à Booba d’assumer et ainsi de suite, le tout scruté par des millions de followers particulièrement bêtes et méchants et/ou particulièrement doués pour les montages Photoshop. On a plus trop le choix, il faut « assumer », « porter ses couilles », jouer le jeu, et espérer que l’un ou l’autre finisse par retrouver son bon sens. Car évidemment, ce n’est pas le public qui priera B2o et Ris-kaa de s’arrêter.

Le résultat est au mieux ridicule : dans leur esprit, Booba et Kaaris seraient une nouvelle forme de gladiateurs tandis que dans l’esprit du public, ils ne sont que deux bouffons, au mieux divertissants, au pire un peu lourdingues… Au pire du pire, le passage téléphonique enregistré sur TPMP pourrait nous rappeler l’une des scènes de Django Unchained où le « divertissement » se voulait plus savoureux lorsqu’il était exécuté par deux hommes noirs bien costauds et bien virils et que les gens de la haute décompressaient en regardant ces animaux écervelés se frapper pour leur plus grand bonheur…

« Être provocateur est devenu consensuel », être viril l’est également pour Booba et Kaaris. Dur, dur de se sortir de cet octogone virtuel.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.