7 projets sortis en mai à découvrir !

Si le mois de mai n’a pas vu de têtes d’affiche du rap français sortir de projets, on a pu compter sur énormément d’autres rappeurs qui ont été actifs pour notre plus grand plaisir. Petit retour sur 7 projets qui nous ont particulièrement plu et dont nous ne vous avons pas encore parlé. Comme toujours, on a fait en sorte que ce soit assez varié afin que chacun puisse y trouver son compte…

Les rappeurs multiplient les casquettes aujourd’hui, Yassine Stein est avant tout un réalisateur au sein de L’ordre Collectif mais il est aussi le backeur de Lomepal lors de ses différentes tournées. Il y a un an on a pu le retrouver lors de la session freestyle chez Skyrock à l’occasion de la sortie de « Jeannine » puis à la prod du morceau « Montfermeil » issu de la réédition. Au début du mois, le rappeur d’origine marocaine a sorti son premier EP « Hayat » qui signifie « Vie » en arabe. 5 morceaux et 2 invités, Moussa & Slimka, pour découvrir cet univers où les mots deviennent des images devant la pertinence des phases utilisées, une alternance entre le français et le darija afin de naviguer tout au long du projet pour découvrir de façon assez introspectif cet artiste qu’on a hâte d’entendre sur plus de titres !

Le projet commence par « Plus l’temps de rigoler ou me la coller, faut que je caracole, trouve moi dans ma piaule en train de baiser ou préparer l’album » , cette phase résume assez bien « DBZ 2 » de Double Zulu. Des femmes et de l’egotrip rempli de références aussi bien footballistiques que sur des personnalités publiques comme Gordon Ramshess. On vous avait déjà parlé de son précédent projet « Double Bravo Zulu » il y a un an et demi et ça nous permet de voir tous les progrès effectués par le rappeur. Les refrains et les ad-libs sont bien mieux maîtrisés, le style est toujours autant incisif et on apprécie le fait de le voir évoluer seul sur les 12 pistes à l’exception du bon feat avec Baek et celui avec Daba.

Quand la plume est mise au service du vécu et qu’en plus on possède une voix envoûtante, le résultat ne peut être que réussi. Le premier projet « Promesses à Tenir » de Chiloo est vraiment complet si tant est que l’on apprécie ce style. Chanteur/rappeur parisien tout juste majeur, il s’est fait connaître grâce à la page Instagram 1 minute de rap où il a remporté le concours à plusieurs reprises. Le jeune homme vient nous parler de relations amoureuses, de ruptures et de nombreux sujets qui touchent les gens de son âge. A une époque où le rap parle de thèmes assez tabous par le passé comme Nekfeu qui dénonce l’homophobie sur « Menteur Menteur » ou Damso avec « Julien » pour parler de la pédophilie, Chiloo a choisi via « L au Pluriel » de traiter des féminicides avec une justesse touchante, le morceau est vrai et nous fait réfléchir, bravo à lui !

Vous ne savez pas le plaisir que j’éprouve à parler du premier projet de Lesram tellement je l’ai attendu. Depuis 2 ans et son départ du groupe LTF, nous attendions la sortie de « G-31 » , inactif pendant un certain temps, le rappeur du Panama Bende avait effectué un retour remarqué avec un freestyle aux côtés de Ouss ainsi qu’avec « #PDP » il y a plus de 8 mois. Via les 7 titres du projet, le rappeur parisien nous montre qu’il n’a rien perdu de sa capacité à découper les instrus avec ce flow si efficace. Le morceau « East Side 2.0 » m’a replongé 6 ans en arrière quand il avait sorti la première version « East Side » avec toujours le même thème : le quartier. Pour le reste du projet, on alterne entre morceaux avec ou sans refrain et énormément de thématiques, des jeux vidéos via « Red Dead » à la verte qu’il fume en passant par la vie de quartier avec des petites touches d’introspection, au monde du travail,… Lesram ne vient pas vous vendre la vie de voyou mais une vue réelle de la routine d’un mec de banlieue qui cherche à s’en sortir. L’outro s’appelle « Le Monde est à Moi » est sans être devin on peut lui prédire cet avenir s’il enchaîne rapidement et ne laisse pas son public sans musique pendant de longs mois car comme l’a dit Caballero sur Twitter « Lesram top 5 des rimeurs en Fr » .

Présent depuis des années dans le paysage rapologique belge, R2F est un trio composé de Pako, K-Otik et DJ Self. Après un premier projet « Mise en Garde » en 2017, le groupe avait sorti l’EP « Une Goutte Dans L’océan Vol.1 » l’année dernière dont nous vous avions parlé ici même. Ils sont de retour avec « Une Goutte dans L’océan Vol.2 » . 13 morceaux dans cette même veine de kickeur où ils viennent rendre au hip-hop ses lettres de noblesse. Un mélange du fond et de la forme qui ne suit clairement pas le courant musical actuel mais c’est aussi ce genre de groupe qui fait le charme du rap de 2020, il y en a pour tous les goûts et de tous les styles. Avec seulement 2 invités : Le Cube & K2C, on peut savourer pleinement le talent des deux rappeurs et on ne peut que leur souhaiter une plus grande exposition pour les prochains projets !

Anciennement membres de Lyonzon, Mazoo le rappeur et Rolla le producteur sont partis former le groupe Nouvelle Conscience avec So Sama. Ils nous ont tout deux livré le projet commun « MazaRollo » . Dans un style mumble rap, Mazoo continue d’être ultra productif avec son 14e projet en 3 ans et nous montre que le binôme avec Rolla est une réussite totale tant l’univers des deux artistes colle à la perfection. Les 15 titres sont assez divers aussi bien par les thèmes que par les instrus où le beatmaker a clairement forcé le rappeur à sortir de sa zone de confort comme sur le titre « Craig Mack » qui est mon préféré, c’est une référence au rappeur du même nom décédé en 2018, où Mazoo vient rapper un texte blindé de références aussi bien cinématographiques que musicales sur une instru plus « festive » qu’à l’accoutumé. On vous invite vraiment à découvrir le travail des deux lyonnais via ce projet et à vous lancer dans une écoute attentive de leurs riches discographies. En petite écoute bonus, on vous dirige vers la tape du troisième larron du groupe, So Sama, intitulée « DRAMA » .

Bonus :

Cet article est d’habitude réservé à des rappeurs pas forcément très connus du grand public mais on a décidé de faire une exception car nous n’avons pas eu l’occasion de parler du dernier projet d’Aketo, membre de Sniper, « Confiserie ». Si nous avons pu l’écouter sur « Personnalité Suspecte Vol.1 » le dernier projet de son groupe en 2018, cela faisait 13 ans et la sortie de son unique album « Cracheur 2 Venin » , qu’on vous invite fortement à écouter ou ré-écouter, que nous n’avions pas écouté Aket’ en solo. 5 titres où le rappeur du 95 vient se balader sur l’instru, dédicacer les anciens de Chiens de Pailles à Juicy J en passant par le titre « NSN » en hommage aux rois sans couronnes : Nessbeal, Salif, Nubi. Des prods plutôt à l’ancienne toutes signées Blue Magic et une rage derrière le micro qui nous a tous giflé, une sorte de bilan et de point d’ancrage à ce qu’il pourrait nous préparer pour la suite. Aucune nostalgie mais une envie de voir l’avenir car il nous dit être « blasé de faire mon couplet de Gravé dans la Roche » et « j’écoute mes anciens rap j’ai envie de me clasher » .

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.