6 projets sortis en mars à découvrir !

Après une longue absence, revoilà votre chronique qui s’intéresse aux projets sortis par des artistes assez confidentiels et qui méritent beaucoup plus de lumière ! On vous promet de belles découvertes avec des artistes undergrounds et des futures pépites de demain en devenir.

On commence avec un artiste qui a déjà plus de 25 ans de carrière et d’innombrables projets aussi bien en groupe qu’en solo, qu’en tant que DA au sein de ses labels, ayant notamment travaillé sur les 2 premiers albums de Fayçal. VII est considéré comme un des pionniers du rap trash et gore en France et a sorti son 13ème projet solo et 11e album « Dernière Musique Obscure de la Nuit Peinte ». Un titre explicite associé à une cover parlante : un chat à trois yeux, animal de la nuit et le 3e oeil nécessaire pour percer les mystères de l’obscurité. Rien qu’avec ses premières lignes, vous pouvez commencer à percer l’univers dans lequel vous allez mettre les pieds. Le projet est rempli de références aussi bien historiques que cinématographiques, le tout agrémenté d’un rap écrit avec intelligence et un soin particulier accordé aux mots. On pourrait le qualifier de journaliste des temps modernes, il vient nous parler de notre société, de l’actualité et des faits de vie avec une justesse et un point de vue pertinent. D’ailleurs le mot « Dernière » présent dans le titre du projet n’est pas à prendre comme dernier projet avant la retraite mais dernière nouvelle (l’actualité en bref) qu’il a à nous transmettre. Si je devais résumer ce très bon projet en une phase : « Je suis la preuve indiscutable de l’échec de votre système » .

Depuis quatre mois maintenant, 6rano sort un EP 6 titres le 6 de chaque mois, pour cette fois-ci, il a décidé de s’allier à Laazy pour nous offrir « Negros EP ». Comme pour VII, on a à faire à un rappeur qui a déjà accumulé une grande expérience puisqu’il sort des projets depuis 2008. Si vous cherchez un projet qui parle d’amour et même plutôt de sexe, vous avez trouvé votre bonheur. Avec des titres comme « Tinder » , « Pansement » ou « Vive Le Twerk », morceau déjà présent sur le projet qu’il a sorti en décembre mais qui a été remastérisé pour l’occasion, on se doute bien qu’on ne va pas parler de cuisine. Les deux rappeurs rémois évoluent tous deux dans un style très chanté et nous offre un bon moment pendant les 20 minutes que dure l’EP. Après des collaborations avec OG Maco, Dj Weedim, Narcos (binôme de beatmakers ayant fait des prod’ pour Lil Uzi Vert ou Drake notamment), il semble enfin avoir trouvé l’alchimie parfaite avec un autre artiste et on espère voir la combinaison se reproduire !

Direction la région parisienne avec le jeune rappeur 8ruki qui sort son nouveau projet « Green Lobby ». Membre d’un crew qui mélange à la fois rap et style (on y retrouve beatmaker, modèle photo, un étudiant dans la prothèse de bijouterie dentaire, un DJ,…), il a pas mal voyagé des Etats-Unis à la Suisse en passant par le Canada et l’Irlande et quand il n’est pas chez lui on le retrouve aux côtés de Lyonzon à Lyon, MMC à Marseille ou Rowjay au Québec. Il revendique son indépendance sur des prods ensoleillés à tendance électronique et fort BPM pour nous rapper le quotidien d’un jeune qui vit sa vie comme il l’entend – alcool, drogues, egotrip, femmes – dans des morceaux très courts d’1m30 à  2min15 remplis d’ad-libs . Issu de la très prolifique scène Soundcloud, il se démarque par rapport à ses confrères qui restent souvent dans un style proche du mumble rap par une articulation « parfaite » qui permet de comprendre chaque phase ce qui n’est pas toujours le cas habituellement avec ce type de rappeurs… 10 morceaux pour 22 minutes avec de très nombreux invités tous très proches de lui comme JMK$ (fils d’AKH que vous pouvez retrouver sur le dernier album d’IAM « Yasuke« ), Yuri Online, Kasper 939, Majdon Co (membre de Francis Tra$h), FREAKEY! (producteur notamment pour Famous Dex, Hamza, Ateyaba,…), Karyke et l’artiste de Montréal Crvdz.
Vous connaissez notre amour pour Lyonzon ou le Summum Klan, ce projet est dans la même veine bien qu’il possède sa propre identité. Une mention particulière pour le titre « Blueface » feat JMK$ qui est un pur bijou !

Issu du duo Blaiz & Vaga, Blaiz est un rappeur parisien qui a sorti sa nouvelle mixtape « Hors Série (Saison 2) » qui est déjà le quatrième projet du rappeur de Boulogne dans le 92. Déjà conquis par son précédent EP « Polar« , il a encore progressé et maîtrise de mieux en mieux son rap qui navigue dans un univers où le chant commence à prendre une place intéressante puis où les mangas ont une place importante et dont il se sert pour exprimer ses sentiments comme sur ce qui est pour moi le meilleur morceau de la tape « Village Kiri » qui correspond  au village caché de la brume dans Naruto, une belle image pour nous montrer qu’il ne sait pas où il va dans sa vie et enchaîne les déceptions. Proche notamment de P-Dro, dont on avait parlé dans cette chronique à l’occasion de la sortie du projet « Lilith« , qu’il côtoie depuis plusieurs années et qui est invité sur le projet, il possède lui aussi une très belle plume que je vous invite à découvrir sur ces 9 tracks où l’on retrouve également WB.

La SuperWak Clique vous avez manqué ? A nous aussi, et c’est un habitué de cette rubrique déjà présent l’année dernière pour le projet « Le Regard Qui Tue » que l’on retrouve en la personne de Varnish La Piscine. Après nous avoir sorti un film auditif (cf le projet sur la ligne juste au-dessus),  le rappeur suisse a encore innové en sortant son premier film « Les Contes de Cockatoo » début mars qu’il a réalisé et dont il a également composé la bande-son « Metronome Pole Dance Twist Amazone ». « C’est un peu comme si la meuf la plus fraîche de la soirée, elle choppe le mec le plus moche de la soirée et ils se roulent une pelle devant tout le monde » nous dit-il dans l’intro, la meuf la plus fraîche c’est lui et nous, pauvres auditeurs puceaux de bonne musique on est ce pauvre mec moche qui va découvrir l’extase le temps de 35 minutes pour un total de 11 morceaux. Partisan du travail en famille, on retrouve différents mecs de son crew bien connus des amateurs du site : Slimka, Rico TK et Makala. Clairement à ne pas mettre dans toutes les oreilles, mais si vous aimez ce qu’il fait c’est que vous avez forcément bon goût. Il s’agit probablement d’un des projets les plus audacieux et mélodieux de ce début d’année, et ce autant visuellement qu’auditivement.

On vous a parlé plus haut de 8ruki proche du groupe Lyonzon, on va maintenant s’intéresser à l’un de ses membres Bu$hi, également membre du trio Saturn Citizen qui a sorti la très bonne tape « Saturn Tape Vol.1« . Originaire de la Réunion, il sort son premier projet solo « Bushi Tape Vol.1 » . 12 titres egotrip, avec comme invités Gouap, Mussy & Azur, parlant des groupies, du changement de regard des gens suite au buzz grandissant autour de sa musique, la drogue et bien sûr des références au manga Naruto avec le titre « Obito ». Très productif depuis la sortie de leur projet « En Attendant La Popance » , le crew lyonnais a décidé d’occuper le terrain en cette année 2020 en attendant la sortie du volume 2 avec au moins un projet solo par mois. Après « Binks 3 » de Noma en janvier, « Mini Tape 3 » de Mini le mois dernier, voici une troisième tape à savourer en attendant avril et le tour de Ashe avec la mixtape « Moovie ».

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.