6 projets sortis en avril à découvrir !

Malgré le confinement, nous avons eu le droit à un gros mois d’avril, beaucoup de sorties avec quelques gros noms comme DA Uzi, Caballero & JeanJass, S.Pri Noir, Leto ou encore Alonzo. Mais vous connaissez le principe de cette chronique, on va revenir sur des projets plus confidentiels d’artistes talentueux.

Après une grosse année 2019 marquée par la sortie de 3 projets et la sortie de clips comme « Message » ou « Peaky » qui ont énormément tourné, Klem Schen n’a pas décidé de prendre de repos cette année et envoie « Sang Noir ». Ce rappeur originaire de Gap et désormais installé à Valenciennes se caractérise par un visuel exclusivement en noir et blanc, que ça soit pour ses covers, ses photos instagram ou ses clips, aucune place pour la couleur. Un choix qui va parfaitement avec une musique sombre remplie de déceptions, de regrets et de cicatrices. Cet EP est excellent pour rentrer dans son univers et apprécier la large palette artistique dont il dispose. Il ne se contente pas d’adopter un seul style de rap mais nous offre des morceaux assez différents les uns des autres. De « Entaillé » très chanté à un titre kické comme « Seul », tout au long des 6 morceaux qui composent ce projet, on est impressionné par les prises de risques et la maîtrise dont il fait preuve. Un EP introspectif avec pour seul invité 00:60 sur « Maladie Mentale ».

Rappeur du 19e, Simony sort son tout premier projet intitulé sobrement « Simony ». 4 titres à la découverte de ce jeune rappeur à fort potentiel, tous les titres sont déjà sortis sur YouTube à intervalle régulier depuis 10 mois donc si vous connaissez déjà cet artiste, aucune nouveauté pour vous. Néanmoins pour tous ceux n’ayant pas encore découvert ce rappeur de 23 ans révélé par 1minute2rap, je vous invite à entrer dans son rap très personnel où il revient sur ses débuts dans le rap où il rappait tellement vite que personne ne le comprenait et voulait faire du Nekfeu. Sur des prods assez atypiques tournées vers l’électro, il varie les flows comme un caméléon pour ne faire plus qu’un avec la rythmique, une vraie maîtrise technique. Un espèce de mélange entre l’inventivité de Disiz et la folie de la SuperWak Clique d’un Di-Meh ou d’un Slimka.

Il y a déjà 10 ans, dans le sillage du S-Crew et du projet « Même Signature », on découvrait grâce au morceau « 15 Fanatiques » toute une flopée de rappeurs parisiens talentueux, parmi lesquels se trouvait Lanimal âgé de seulement 16 ans à ce moment là. Rappeur du 14e et membre du groupe La Mannschaft avec qui il a sorti 3 projets entre 2014 et 2017, il se distinguait par un rap incisif très bien écrit et un talent inné pour le freestyle comme il a pu le démontrer sur les freestyles Grunt 2, 11 et 21. Après avoir envoyé il y a un peu moins d’un an « Griffe 1« , « Griffe 2 » et « Griffe 3 » ainsi qu’une vidéo compilant ses différents freestyles instagram il y a un mois, il nous a enfin libéré son premier EP solo « La Famille ». 4 morceaux avec toujours cette même rage derrière le micro, de ses origines italiennes aux femmes en passant par son équipe avec des piques contre les lâches, le rappeur parisien nous offre une prestation convaincante qui nous donne envie d’avoir plus de titres à se mettre dans les oreilles.

Décidément chaque mois on vous parlera de nouveaux rappeurs de la ville des Lumières, après Bu$hi le mois dernier, on part à la rencontre de Wltr un MC lyonnais qui sort son deuxième projet avec « Périodes ». 21 minutes de douceur avec 2 featurings : H3X & Ry’s où l’on se laisse porter par la belle voix de cet artiste qui vient nous raconter des histoires avec comme thème principal les femmes, l’introspection, l’argent. Je vous avoue que je ne connaissais pas avant de tomber sur le projet par hasard et bien je suis immédiatement allé fouiller et écouter son précédent EP « Planet« . Soyez curieux et faites comme nous ! Pour tous ceux qui commencent à enfin comprendre que le rap lyonnais a un truc en plus, on vous oriente vers notre article sur l’Histoire du rap à Lyon ainsi que notre présentation de Lyonzon.

Place à mon coup de coeur du mois, Delta et son court EP « 3h33 ». Né au Maroc où il a passé les 17 premières années de sa vie, le jeune artiste de 19 ans nous offre un concept intéressant avec ce qui sera une trilogie d’EPs basée sur le temps et différentes horaires. Un projet qu’il a réalisé de A à Z, de la prod au mix en passant par les visuels et qui s’apprécie d’autant plus lors de ride nocturne. De sa voix touchante il délivre des paroles d’une beauté déconcertante. L’artiste vient nous parler d’amour d’une façon mélancolique en nous permettant une immersion dans ses émotions où la tristesse côtoie aussi bien la joie que la solitude comme sur le morceau « Roses » où il vient nous parler de l’être aimé. Les trois morceaux sont remplis de belles images qui nous font réfléchir et repenser à des relations passées. Le projet se termine par une sonnerie de réveil brutal, à vous de voir si vous voulez replonger dans ce doux rêve en le réécoutant ! Un jeune artiste que l’on vous invite fortement à découvrir et dont nous devrions bientôt réentendre parler !

Iconic est un label de musique qui vient nous livrer une compile de différents artistes intitulée « Iconic Strasbourg ». Vous l’aurez bien compris, ce projet est une initiative locale autour de la ville de Strasbourg et donc composé de rappeurs de la ville. Parmi les artistes présents sur le projet, certains noms sont déjà assez connus dans l’horizon urbain français avec par exemple Hotel Paradisio ou Kamisa Negra découvert par beaucoup grâce à ses covers de chansons de Booba qui avait validé ses reprises mais aussi de jeunes artistes en devenir : Osakha, Kovoo, Werco, Adel, Mismo & Elonm. Si vous aimez plusieurs styles de musique, de la trap au chant en passant par le kickage, vous trouverez forcément votre bonheur sur un ou plusieurs des 8 titres. Parfait pour découvrir de nouveaux artistes talentueux !

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.