3 rappeurs US à découvrir ! #2

Bienvenue dans cette nouvelle série d’articles concis où on va vous présenter des rappeurs US à découvrir car ils vont certainement tout bais*r dans les mois à venir ou tout simplement des rappeurs en place depuis un certain temps mais qui n’ont pas la notoriété qu’ils méritent ! D’où viennent-ils ? Quels morceaux écouter ? Quel est leur meilleur projet ? Tout va vous être dévoilé !
Le but est de vous faire découvrir les nouveaux talents, certains font déjà des millions de vues, d’autres sont encore en développement. Bonne écoute, faites vous votre propre avis et faites nous un petit retour si vous avez fait quelques belles découvertes.

Jack Harlow

Ville : Louisville (Kentucky)

Pourquoi il faut l’écouter : parce que contrairement à beaucoup de ses compères qui ont buzzé grâce à une seule musique, le rappeur né en 1998 gagne en audience à chaque projet et se monte une vraie carrière. En 5 ans, il a sorti 6 projets à chaque fois salués par la critique et un public qui s’agrandit à chaque nouvelle sortie. Son rap qui parle de sa vie, celle d’un gars blanc tranquille, un mec cool qui chill avec ses potes n’est pas sans nous rappeler les débuts d’un certain Mac Miller…

Le projet à écouter : « Sweet Action » son dernier en date car si vous avez bien suivi, chaque projet est meilleur que le précédent.

Le titre qui va te conquérir : « What’s Poppin' »

Baby Keem

Ville : Las Vegas (Nevada)

Pourquoi il faut l’écouter : capable de jongler entre la casquette de rappeur mais aussi de producteur, il maîtrise les rouages de la musique mieux que personne, si on ajoute à ça qu’il est le cousin de Kendrick Lamar et qu’on part du principe que le talent a une part de génétique (sisi j’vous jure), vous devriez bientôt le voir dans la playlist d’Obama.

Le projet à écouter : « Die For My Bitch » une vraie perle.

Le titre qui va te conquérir : « Honest »

Sada Baby

Ville : Detroit (Michigan)

Pourquoi il faut l’écouter : parce qu’il est tellement arrogant et persuadé d’être le meilleur qu’il finit par nous convaincre nous aussi et que cette technique fonctionne dans le rap US. Il débarque avec une rage derrière le micro et une gestuelle digne des patrons. Il ne manque pas grand chose pour qu’il s’autoproclame king du rap US et encore quelques projets pour que la question se pose vraiment.

Le projet à écouter : « Skuba Sada 2 » qui est son 7e projet en moins de 3 ans.

Le titre qui va te conquérir : « Pimp Named Drip Dat »

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.