le-rappeur-jo-le-pheno-accuse-dinciter-a-la-haine-et-a-la-violence-info-300x166-2016

On vous l’a fait découvrir le mois dernier sur NZS, Jo Le Pheno est désormais accusé d’inciter à la haine et à la violence envers les forces de l’ordre, par le ministère de l’intérieur, pour son clip « Bavure », jugé beaucoup trop violent.

Depuis ce matin les commentaires de français indignés, fusent sous la vidéo, certains étant autant voir plus violents, incitants même à la haine raciale (Je préfère ne pas les publier) et d’autres qui au contraire le supportent tels que:

« Jean François, étudiant rennais aurait bien aimé pouvoir voir ce clip pour se faire un avis dessus, mais il ne peut pas, il a perdu un oeil à cause d’un tir de flash ball. Adama Traoré aurait aimé écouter cette musique avec ses potes à Beaumont sur Oise, mais il ne pourra plus jamais écouter quelque musique que ce soit, il est mort étouffé sous le poids de trois gendarmes. »

ou encore

« Connaissait pas Jo le Pheno avant son passage sur BFM TV. Posez-vous les bonnes questions: qui manipule qui? Les politiciens aidés par les médias, veulent diviser le pays (proverbe diviser pour mieux régner) et là ils se servent de Jo le phénomène. Conclusion ce clip est un outil de division et Jo le Pheno, sans le vouloir je suppose, se retrouve instrumentalisé. Faire attention à ce que l’on dit et comment on le dit pour ne pas devenir un outil de propagande. »

Pensez-vous que les mesures misent en place pour ce clip, soient essentielles, n’aurait-il pas suffit de lui demander gentiment de le retirer de YouTube ?! (Voir plus bas)

A l’heure où je termine cet article, le clip a été retiré, n’ayant pas eu le temps de le télécharger…

capture

Découvre ci-dessous l’article complet provenant de francetvinfo.fr

Bernard Cazeneuve va déposer plainte ce vendredi 16 septembre contre le rappeur Jo Le Pheno pour un clip diffusé sur YouTube ciblant la police, a annoncé le ministère de l’Intérieur à Franceinfo.

Le dépôt de plainte avait été réclamé jeudi par plusieurs syndicats de policiers comme SCSI-CFDT et Alternative-CFDT. Bernard Cazeneuve les a entendus. Ce vendredi 16 septembre, le ministre de l’Intérieur a déposé plainte contre le rappeur Jo le Pheno pour une « haine anti-flics » affichée dans un clip. « Où sont les condés? On va les taper », « Je pisse sur la justice et la mère du commissaire », « Il faut se défouler sur la flicaille ». Les paroles de la chanson sont illustrées par des images violentes. On y voit notamment un chanteur cracher sur un véhicule de police ainsi que des policiers identifiables.

Il y a des propos inadmissibles qui sont vraiment de l’appel à la haine et à la violence

Jean-Marc Bailleul

Secrétaire général du syndicat SCSI-CFDT

Côté policiers, le syndicat SCSI-CFDT a lui aussi porté plainte, ce vendredi 16 septembre, pour menace, incitation à la violence et diffamation. Selon Jean-Marc Bailleul, son secrétaire général, « il y a des propos inadmissibles qui sont vraiment de l’appel à la haine et à la violence ».

Pour le policier, « ça suffit, ce n’est pas la première fois. Il y a des fois précédentes où il n’y pas eu forcément de dépôt de plainte par les autorités ».  Et il justifie le dépôt de plainte : « Nous avons décidé de le faire officiellement, au nom de nos collègues qui sont fatigués d’être critiqués de la sorte. »

Pour le responsable syndical, « c’est l’association de l’image aux propos de haine et d’appels à la violence contre des policiers qui nous fait déposer plainte. Si on ne le fait pas et bien il continuera et d’autres le feront ».

LAISSER UNE RÉPONSE