guizmo-dans-ma-ruche-album-2014

Guizmo – Dans Ma Rûche (Chronique)

Tracklist :

01. André
02. Du R5 au R1
03. Dans 10 ans
04. Bisou
05. La vie est un thème
06. Ligne 9
07. Papyrus
08. Plus bas que terre
09. A.Z.
10. Dans le Zoo
11. Indé-structible
12. Demain c’est mort
13. L’homme qui a peur (feat. Amadou & Mariam)
14. Dans ma ruche
15. Y&W (Pré-commande iTunes)
16. Grimlin’zs (Pré-commande iTunes)
17. Mets-les à l’amende Pré-commande iTunes)
18. Tout ce que j’ai vu (Pré-commande iTunes)
19. Muselière (Pré-commande iTunes)
20. Dans 10 ans (Instrumental) (Pré-commande iTunes)
21. La vie est un thème (Instrumental) (Pré-commande iTunes)
22. Plus bas que terre (Instrumental) (Pré-commande iTunes)

Je vous souhaite la bonne année à j+8, à j+2 fusillades dans Paris et à j+ c’est déjà la merde partout en ce début d’année.. 

Depuis octobre, aucun projet ne m’a redonné envie d’écrire. Le rap s’est bien porté bien uniquement dans la catégorie « commercial » cette année. « En dessous », c’était pas top. Heureusement qu’il reste quelques saines compétitions pour nous offrir des jours fleuris en nouveautés…. lundi 8 décembre, on s’en souviendra, et on en redemande. 

Je ne sais pas comment vous avez vécu cette année 2014 dans notre chère et tendre aimée musique… depuis 2012, j’ai la sensation que ça se dégrade sur la qualité. Mais vu d’en haut, le rap parait en bonne santé: 2014 était une année très commerciale : Jul, Black M, Lacrim, Maitre Gims ont tiré le mouvement vers le haut et ont été récompensé pour leurs oeuvres du disque d’or au disque de diamant. Pour la scène underground, y a encore du travail toutefois, j’ai foi en 2015 qui devrait nous pondre quelques lourds projets : Booba, Mac Tyer, Alonzo, Gradur, Lino, Dosseh, Karlito, Sadek, Sinik, Youssoupha… la première de couverture de cette nouvelle année est prometteuse. 

 

Espérons que cette chronique serve d’entracte à cette nouvelle année car il y a longtemps que je n’avais pas écouté un projet comme Dans Ma Ruche. Longtemps qu’on ne s’était pas délecté d’un album avec beaucoup de fond. Un gars qui aime écrire. Là, on est servi. 

Guizmo est quelqu’un d’un peu hors norme: la vingtaine mais son quotidien et son rap en ont 10 de plus et une écriture qui lui certifie une aisance au micro comme un vieux d’la vieille. 

Le contraste est assez frappant de voir un si jeune rappeur être autant influencé par des rythmes qui sonnent un peu ancien. Autant dans la sonorité que dans la manière de faire son art. C’est du rap brut, un style très parler qui vient se poser chaque fois sur une instru qui créé une atmosphère particulière : Bisous

Comparé à C’est Tout (son album solo précédent) , Guizi propose déjà beaucoup plus de techniques à tout niveau : textes, ses flows, polyvalence de genres. J’avais trouvé l’album précédent un peu trop mélodieux et ennuyeux, de ce fait. 

Il a trempé sa plume dans l’alcool et son inspiration nait du mélange avec sa weed, le tout donne un album d’une teneur un peu amer. Ces textes témoignent d’une grande sensibilité aux choses qu’il vit et parlent d’une réalité sombre avec beaucoup de poésie. Un jeune de vingt ans qui profite pleinement de sa vie et de sa modeste notoriété mais qui sans cesse se questionne sur sa longévité: La Vie Est Un Thème, Dans 10 Ans 

À la fois maître mais malheureusement esclave de ces dérives quotidiennes, même s’il y puise sa force il a conscience que dans 10 ans, il sera certainement trop tard pour arrêter la machine qui le conduira à sa perte. 

Pas un album très joyeux, le rythme est plutôt lent à chaque son et calme malgré les efforts sur la diversité des genres. 

Des lourds sons mais toutefois mais dans un genre un peu timide. Pas de morceaux explosifs banger jusqu’à Indestructible et Dans Le zoo qui s’inscrivent dans un style beaucoup plus actuel. J’ai été très surpris d’ailleurs, je le pensais pas capable de s’accommoder à ce genre là. 

Guizmo, un très bon rappeur,  très musical dans le fait qu’il soit capable de vous créer des atmosphères grâce à ses instrus et sa voix qui sonne un peu comme un drogué mais très poétique à la fois. Malgré ses qualités, je ne pense pas qu’il puisse pour nous écrire des classiques. Ses sons manquent un peu d’impact, des textes rédigés au kilomètres qui donnent davantage envie de tendre l’oreille que de chanter. Ça manque un peu de tonique, d’explosif. 

Dans Ma Rûche, très bon album. Pas de la musique « fast food », c’est de la musique qui s’écoute, qui se réécoute, qui se savoure, qui donne à réfléchir avec la poésie de la rue. 

PS : Faîtes tout pour vous procurer le CD, sur les plateformes de téléchargement légales, type Deezer, ne figurent pas les 4 derniers sons listés plus haut en pré commande i-tunes.

TGD

LAISSER UNE RÉPONSE